Algérie

Coupe d?Afrique-Après le match Kwara - MCA


La FAF plaide la cause des joueurs du Mouloudia Le match de coupe de la confédération Kwara United (Nigeria) - MCAlger, gagné (3-0) par le représentant du Nigeria, n?a pas fini de faire des vagues à Alger. Dimanche, la Fédération algérienne de football (FAF) a été destinataire d?une correspondance de la confédération africaine de football (CAF) l?informant que les joueurs Coulibali, Abdouni (exclus), Babouche, Bouacida, Chaoui et Hadjadj (signalés par l?arbitre et le commissaire au match) ne pourront prendre part au match retour, prévu dimanche prochain à Alger. Une source bien informée a qualifié la démarche de la CAF « d?exceptionnelle, en raison, probablement, du contenu des rapports de l?arbitre et du commissaire au match ». Selon notre interlocuteur, « les griefs mentionnés par les deux officiels de la CAF peuvent valoir de lourdes sanctions aux intéressés ». L?arbitre ivoirien et le commissaire béninois auraient mentionné dans leurs rapports respectifs « propos injurieux, coups de pied à officiels, comportement agressif envers les officiels » et bien d?autres accusations qui alourdissent le dossier des joueurs et du président de la section football du MC Alger, Khaled Adnane, expulsé par l?arbitre et signalé, lui aussi, sur le rapport de l?homme en noir et du second officiel de la CAF. La suspension des six joueurs cités s?étend à toutes les compétitions organisées sous l?égide de la CAF, qu?elles soient de club ou d?équipe nationale. Le degré officiel et définitif des sanctions sera connu après les délibérations de la commission de discipline de la confédération, la date n?ayant pas été encore précisée. Quelques jours après le match aller, la CAF a sollicité la FAF pour lui transmettre « tous les éclaircissements sur cette affaire ». A travers cette demande, la CAF veut connaître le son de cloche du MCA et de sa fédération nationale. Cette dernière s?est acquittée de cette tâche « en mettant l?accent sur les conditions épouvantables qui ont présidé au déroulement de la rencontre, à savoir les conditions d?accueil, de transport sur place et d?hébergement » avec l?espoir que la CAF tiendra compte de tous ces paramètres au moment de rendre sa décision. Par ailleurs, on évoque avec insistance à Alger « l?existence d?un rapport pas favorable au MCA rédigé et transmis à qui de droit par notre représentation diplomatique au Nigeria ». Information que nous n?avons pu confirmer. Concernant la rencontre retour, rien n?est encore tranché sur la domiciliation de ce rendez-vous. Il n?est pas exclu qu?il se déroule au stade du 20 Août « pour des considérations liées à l?organisation de l?événement et à la sécurité des visiteurs et officiels », note un observateur. Rappelons que l?association nationale (la FAF, dans le cas présent) est responsable de tous les aspects liés aux deux points évoqués.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)