Algérie - Divers Travaux Publics

Constantine - Le chantier débutera dans deux semaines: 18 mois de travaux sur le pont de Bab El Kantara

Constantine - Le chantier débutera dans deux semaines: 18 mois de travaux sur le pont de Bab El Kantara


Le vieux pont historique de Bab El Kantara, dont la construction date de 1863, sera dans près d'une quinzaine de jours l'objet de travaux de maintenance et de réhabilitation qui dureront 18 mois. Le montant dégagé pour l'opération est de l'ordre de 9 milliards 500 millions de centimes.

Selon un responsable du service infrastructures de la direction des Travaux publics de la wilaya de Constantine, Khaled Benmonah, on s'apprête donc à lancer dans moins de deux semaines les travaux de réhabilitation du vieux pont de Bab El Kantara, dont le marché a été déjà attribué à un groupement d'entreprises. La durée de 18 mois des travaux de maintenance s'explique par son ancienneté, et par sa position stratégique reliant les deux rives du Rhumel. Cette situation empêche de le fermer carrément et impose des interventions techniques appropriées, précises et de nature très délicate, affirme-t-il.

Les travaux, poursuit-il, seront réalisés en surface et aussi en dessous du pont. Ils seront, d'ailleurs, programmés et agencés de telle manière qu'ils ne se dérouleront pas tous les jours durant les 18 mois prévus.

«En considération de ces données, nous allons garder la route du pont ouverte, mais elle sera divisée en deux parties, l'une réservée aux travaux et l'autre à la circulation dans les deux sens, en procédant à un changement à terme».

Concernant la nature des travaux à réaliser, notre interlocuteur souligne qu'il s'agira en surface de changer complètement l'étanchéité, qui est très ancienne qui ne retient plus l'eau de pluie, et les fuites sont à l'origine de grands dommages, fissures, affaissements, etc.

En tout cas, les travaux consisteront à enlever tout le béton bitumé, refaire entièrement l'étanchéité, refaire également les trottoirs avec les barrières de protection du pont.

Il s'agit là en vérité de travaux relativement légers qui ne prendront pas beaucoup de temps, le gros de l'opération se fait sous le pont.

«Le problème particulier qui se pose pour nous en la matière c'est comment installer les échafaudages nécessaires au travail d'entretien de maintenance des pierres qui constituent l'ossature de l'ouvrage d'art avec une touche d'esthétique et d'embellissement», dira-t-il.

En plus de la pose de peintures spéciales pour protéger l'ouvrage dans l'avenir, conclut-il.


A. El Abci
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)