Algérie

Constantine


AUTOROUTE EST-OUEST Nouvelles infrastructures A l?occasion de la visite d?inspection effectuée samedi dernier à Constantine, Amar Ghoul, ministre des Travaux publics, a tenu à insister, lors d?un briefing en présence des autorités locales, sur « la nécessité primordiale d?accorder la priorité absolue au désenclavement par la revalorisation des chemins de wilaya (CW) et communaux (CC) », allant même jusqu?à exiger que cette opération soit l?une des priorités essentielles des collectivités locales. Les trois autres priorités soulignées par le ministre sont l?exécution dans les meilleurs délais de la 1re tranche (d?une longueur de 13 km sur 26) de l?autoroute Est-Ouest en direction de Didouche Mourad, l?entretien permanent du réseau routier déjà existant et, la création à court terme d?une subdivision des travaux publics dans chaque daira que compte la wilaya de Constantine « dans un but de décentralisation des pôles de décision... » Il a, en outre, passé en revue les projets, en passe d?accéder au stade de l?exécution sitôt les crédits complémentaires débloqués, et qui se chiffrent à un coût global de 715 millions de dinars (soit 71,5 milliards de centimes). Ces derniers consistent en une gerbe d?opérations restructurées dont on citera l?étude et la réalisation du contournement ouest de Constantine El Menia, celle de l?ouvrage d?art sur l?oued du Rhumel, le confortement de la RN 27 au niveau d?El Menia, le renforcement de la RN 79 débouchant sur Oued Rahmoune, le confortement du pont droit de la RN 79, la réalisation de deux trémies au niveau de Zouaghi et de la mosquée Emir Abdelkader, ou encore l?érection des échangeurs des Quatre Chemins, des Arcades romaines et de celui de la cité du 5 Juillet 1962. Par ailleurs, il faut savoir que sur les 1350 km que comptera, en définitive, à l?horizon 2009, selon les prévisions avancées par la direction des travaux publics (DTP) l?autoroute Est-Ouest, 350 km ont été jusqu?à présent réalisés et livrés à la circulation. La tranche restante, sans doute la plus consistante (1000 km) et la plus laborieuse à mettre en ?uvre (de par le relief typique du Constantinois qu?elle traversera) fera l?objet d?un appel d?offres national et international très prochainement. Questionné à propos des éventuels soumissionnaires de ce marché substantiel (signalons à cet égard que Français et Américains sont fortement intéressés), M. Amar Ghoul nous a précisé que « ce sera sans doute la conjugaison des compétences tant nationales qu?internationales qui est déjà pressentie et sera de ce fait privilégiée par les pouvoirs publics. Disons qu?un consortium englobant toutes les compétences ferait l?affaire à merveille. »
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)