Algérie

Conseil exécutif de la wilaya de Tizi-Ouzou


Les zones d’activités au menu Le Conseil exécutif de la wilaya de Tizi-Ouzou s’est réuni hier sous la présidence du wali, M. El Hocine Mazouz, pour examiner le dossier portant sur la situation de l’investissement dans les zones d’activités dans le cadre du développement de la PMI et PME. Selon le rapport établi par l’agence de wilaya de gestion et de régulation, le secteur a connu, depuis 2004, une nouvelle politique en matière de gestion du foncier industriel. En effet, dans ce contexte précis, pas moins de 48 sociétés de gestion immobilière ont été créées et placées sous la tutelle de quatre sociétés de gestion immobilière de participation. Cependant, il a été relevé jusqu’à présent deux obstacles, et non des moindres : la régularisation administrative et juridique des zones et leur viabilisation. Ceci-dit, la régularisation administrative des zones concernées s’est déjà traduite par des actions de régularisation, lesquelles ont été menées tambour battant durant la décennie 1990/2000. Par ailleurs, selon les données fournies, le nombre de lots disponibles actuellement est de 353, répartis comme suit : 110 dans les zones lancées en viabilisation et 243 dans les zones à lancer (Azazga, Boudjima et Draâ Ben Khadda). L’autre problème signalé et qui n’est pas des moindres a trait aux terrains octroyés et non encore exploités par les acquéreurs, c’est-à-dire les personnes s’étant présentées comme des investisseurs. Après avoir fait part de la création de plus de 8000 emplois, le directeur de la société de gestion immobilière de Tizi-Ouzou a par la suite exposé le problème de financement de la viabilisation des zones en question. «Les premières fiches techniques élaborées avec les directions des mines et de l’hydraulique, et introduite par la wilaya, ont fait ressortir un besoin de financement de l’ordre de 80 milliards de centimes sur lesquels le ministre de l’Industrie a inscrit une première tranche consommée estimée à 30 milliards de centimes», a relevé le directeur de la société, souhaitant que le restant du montant soit débloqué dans le cadre de la réhabilitation des zones afin de permettre leur mise à niveau à l’instar des autres wilayas.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)