Algérie

Clôture de la quinzaine du tango à Alger


Barbara Luna éblouissante Ambiance caliente, mercredi et jeudi soir au théâtre de verdure. La chanteuse argentine Barbara Luna a clôturé cette première quinzaine du tango à Alger. Les spectateurs ont répondu présent. Vêtue d?une robe à mille paillettes, Barbara Luna a électrisé la salle pendant ces deux heures de concert. Elle a fait aimer tout le folklore argentin de sa voix fragile et cristalline. Sa voix un peu cassée accentue le côté tragique de la musique argentine. Cette sensibilité est en osmose avec les musiciens et le rythme du tango. Même si les spectateurs ne comprenaient pas les paroles en espagnol, ils percevaient le sens de la chanson grâce au charisme de la chanteuse. Sur scène, Barbara Luna n?arrête pas de bouger, elle est époustouflante avec ces petits pas de tango. Le spectacle latino a commencé par le spectacle de deux danseurs. Sur des rythmes du tango, ils exécutaient des pas de danse habillés d?un poncho, le manteau traditionnel d?Amérique latine. Un peu plus tard, Barbara Luna s?est également prêtée au jeu. Elle a dansé un tango endiablé avec un des danseurs pendant plus de cinq minutes. Le couple a démontré au public tout le côté sensuel du tango. « C?est un cadeau que je vous offre à vous public. Avec la chanson, je n?ai plus l?occasion de danser. J?ai voulu le faire pour vous ce soir, afin de vous montrer ce qu?est un beau tango », confie-t-elle à son public. Vers la fin du spectacle, quand la chanteuse s?habillait pour mettre sa 3e robe, les deux danseurs ont donné au public un spectacle étonnant. Chacun avait de grands tambours tout en exécutant des petits pas dont ils ont le secret. Ces rythmes, rappelant étrangement les musiques traditionnelles algériennes, ont enchanté le public. Certains se sont même levés de leur siège et se sont mis à danser. Après cet instant de rencontre des deux cultures, Barbara Luna revient sur scène, termine son show toujours avec son charisme qui est des plus envoûtants. Pour les amateurs de tango qui n?ont pas eu le temps de prendre des cours de danse, le ministère de la Culture a programmé de nouvelles masters class au mois de mai, qui dureront quinze jours.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)