Algérie

Chabet El Ameur


Chabet El Ameur
Les habitants d'Aït Saïd et Azzouza, deux villages de la commune de Chabet El Ameur (Boumerdès), ont soif en ce mois de Ramadhan.Leur calvaire persiste depuis plusieurs décennies. Le projet d'alimentation des deux villages susmentionnés à partir du réseau de Taksebt est à l'arrêt depuis plusieurs semaines à cause, notamment des oppositions des propriétaires terriens qui entravent l'avancement des travaux. La réalisation de ce projet a été annoncée en 2011 suite aux actions de protestation observées par les villageois devant les sièges de l'APC et de la wilaya en 2011. Mais les travaux dudit projet ont été bloqués à maintes reprises par des propriétaires terriens qui s'opposaient au passage de la conduite. Il a fallu attendre que les habitants de la région protestent devant le siège de l'APC pour que les responsables locaux et du secteur de l'hydraulique interviennent. Trois ans plus tard, le projet n'est toujours pas achevé et les villageois continuent à ce jour de parcourir plusieurs kilomètres pour s'approvisionner en eau potable.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)