Algérie

CGEA : « Intégrer la PME/PMI dans le programme »

La Confédération générale des entreprises algériennes (CGEA), dans une contribution relative à la stratégie industrielle, communiquée à notre rédaction, a préconisé « d?intégrer la PME-PMI dans le programme de redéploiement ». Une mesure que juge nécessaire cette organisation patronale parmi les cinq mesures énoncées dans le document, afin de « compléter les principales conclusions gouvernementales ». La CGEA préconise ainsi de placer sous une autorité gouvernementale unique la politique industrielle et faire l?évaluation chiffrée du coût immédiat que paiera la collectivité nationale au redéploiement des entreprises. Comme elle plaide pour une évaluation du capital étranger attendu. La CGEA, qui note le manque d?un dispositif de soutien à long terme pour stabiliser et structurer le secteur de la PME/PMI, a considéré que « l?action des pouvoirs publics pour traduire l?attractivité du pays en attractivité des entreprises décidera en définitive de la concrétisation de la stratégie industrielle préconisée ». Pour cela, « un effort exceptionnel est à faire en direction des PMI pour inclure celles qui existent dans les politiques industrielles et mettre en place et appliquer une vraie stratégie de promotion de la PMI intégrée à la stratégie industrielle », a estimé la CGEA pour qui « l?attractivité des PMI dispose également de l?avantage pays » ; coût de l?énergie, relativement de la main-d??uvre, de la compétence et surtout de la proximité géographique interne et avec les marchés d?Europe. La crainte de la CGEA est qu?en l?absence d?une stratégie concertée et admise de promotion des PMI, le renforcement du potentiel tourné vers les seules grandes entreprises ne conduit à nouveau qu?à l?aggravation des importations au détriment de l?exploitation des possibilités locales. Considérant que des politiques et une stratégie industrielle ne peuvent pas ignorer la place et le rôle des PMI dans leur élaboration et leur conduite, la CGEA se demande « comment et à quel prix le redéploiement des grands ensembles industriels sera-t-il obtenu ? » « Les retombées vont-elles entraîner l?expansion industrielle ou bien assurer seulement la croissance ? », ajoute-t-elle. Enfin, dans le schéma de partenariat avec l?étranger, la CGEA s?interroge sur la place des PMI nationales et considère « nécessaire une bonne répartition du risque dans les relations avec les partenaires étrangers en mettant l?appareil industriel national plus ou moins à l?abri des perturbations secouant régulièrement les grandes firmes industrielles mondiales ».
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)