Algérie

CAN-2017 (U20)

CAN-2017 (U20)
La sélection algérienne s'est imposée face à son homologue mauritanienne (2-1), dimanche au stade Omar-Hamadi à Alger dans le cadre du premier tour aller des éliminatoires de la coupe d'Afrique de football des moins de 20 ans (CAN-2017), mettant en péril ses chances pour se qualifier au prochain tour.Pourtant, il y avait bien de la place pour les protégés de l'entraîneur Mohamed Mekhazni afin de plier l'affaire dès la première manche. D'ailleurs, les jeunots algériens ont bien démarré le match en dominant leurs vis-à-vis dès le coup d'envoi de la partie. Cette domination a vite porté ses fruits avec une première réalisation signée Abderrahim Hamra (12'), dans un scénario que les Verts ne souhaitaient évidemment pas mieux. Mais au lieu de continuer sur cette lancée, les locaux se sont compliqué la tâche à la 25e minute. Une mésentente entre le gardien de but Zakaria Bouhalfaya et le défenseur Abdeldjalil Tahri a coûté un but égalisateur, l'?uvre d'Elid Al Hassan, le joueur de Levante (Espagne). Un but qui galvanisera les visiteurs qui se rueront vers l'attaque, non sans mettre en difficultés la défense algérienne à plusieurs reprises. Mais au moment où la première mi-temps allait être sifflée sur un score de parité, les poulains de Mekhazni vont bénéficier d'un penalty à la toute dernière minute de la première manche. Un coup de sentence que Farid El Melali le transforme magistralement, permettant aux siens de reprendre l'avantage. Les «Petits Fennecs» auront désormais besoin de beaucoup de détermination pour défendre leur maigre acquis lors du match retour prévu à Nouakchott le 22 avril. R. S.La sérénitéMekhazni : «Bien négocier le match retour»l L'entraîneur national des U20, Mohamed Mekhazni, reconnaît que le petit acquis de ses jeunots n'est pas très sécurisant mais a tout de même son importance. «Il est clair qu'avec ce score, nous ne nous sommes pas mis en sécurité, mais il ne faut pas oublier que nous avons déjà un avantage, petit soit-il, en remportant cette première manche. Il nous reste maintenant de bien négocier la deuxième pour revenir avec la qualification de Nouakchott. Mes poulains ont commis quelques erreurs, à l'image de celle qui nous coûté le but égalisateur, et cela est dû à leur inexpérience, car il s'agit pour eux de leur premier match officiel international. Nous sommes toujours en phase d'apprentissage, mais dans l'ensemble, j'estime que nous avons bien dominé l'adversaire, avec à la clé plusieurs occasions franches ratées. C'est dire qu'il y avait plus de satisfactions que de points négatifs, et c'est déjà une très bonne chose pour une équipe en pleine construction». R. S.L'envieRautureau : «Être meilleur à Nouakchott»l Vincent Rautureau, le coach de la Mauritanie estime que l'équipe d'Algérie mérite amplement de remporter le match. «L'Algérie mérite de gagner dans ce match. Ses joueurs ont eu beaucoup d'occasions franches qu'ils ont ratées, à l'image des deux transversales qui nous ont sauvés. Mais j'estime aussi qu'il y avait également de la place pour nous afin de revenir au moins avec un nul, notamment en fin de match. Cela dit, il reste une deuxième manche qui se jouera chez nous à Nouakchott où les données seront différentes. On verra donc si on sera capables de renverser la tendance. Une chose est sûre : nous serons dans l'obligation de montrer un visage meilleur que celui d'aujourd'hui», a-t-il déclaré.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)