Algérie

Cambriolage de la zaouïa de Guetna



Les auteurs écopent de 4 ans de prison Les présumés auteurs du cambriolage de la zaouïa Aïssaouïa, située dans la localité de Guetna, sur le territoire de la commune d?Arzew, ont comparu hier devant le tribunal criminel. Les dénommés B.M. et K.H. devait répondre des chefs d?accusation d?association de malfaiteurs et de vol qualifié. Une prévenue, H.F., impliquée dans cette affaire, était pour sa part poursuivie pour complicité de vol. La genèse remonte au 27 mars de l?année écoulée, avec un dépôt de plainte pour vol auprès de la gendarmerie par un représentant de ladite zaouïa. Les investigations menées par les enquêteurs ont abouti à l?identification de B.M. Ce dernier a été interpellé dans son kiosque où les gendarmes ont découvert une partie du butin, qui se compose d?un micro ordinateur et d?une caméra. Une jeune femme, H.F., a été également trouvée en sa compagnie. Le mis en cause a dénoncé son complice K.H., qui a été arrêté à son tour. Hier, en se relayant à la barre, les mis en cause ont rejeté les griefs retenus contre eux. La prévenue H.F. a déclaré ne rien savoir de cette affaire. « Certes, il faut bien que je gagne ma vie mais je ne suis pas une voleuse. » La partie civile, en l?occurrence un représentant de la zaouïa, a déclaré à la barre « ne pas accepter de dédommagements ». L?avocat général a requis à l?issue de son réquisitoire une peine de huit ans de réclusion criminelle pour chacun des deux principaux inculpés et une année d?emprisonnement pour la troisième accusée. La défense a plaidé le bénéfice de circonstances atténuantes an faveur de ses mandants. Au terme des délibérations, le tribunal criminel a condamné chacun des deux principaux inculpés à une peine de 4 ans d?emprisonnement assortie d?une amende d?un montant de 10 millions de centimes. Le tribunal a prononcé aussi l?acquittement en faveur de H.F.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)