Algérie

Bus vétustes à Constantine

Bus vétustes à Constantine
Le wali de Constantine, M. Hocine Ouaddah, a lancé un avertissement aux responsables du transport urbain au niveau de la wilaya pour se conformer à la législation et ne plus permettre aux «vieux» bus de circuler au niveau du centre-ville.Ainsi, le directeur des transports a commencé à convoquer, dès hier, les propriétaires des véhicules vétustes pour leur faire des mises en demeure.En cas de récidive, ils seront appelés à disparaître de la circulation. Il s'agit des bus ayant 40 ans d'âge, brinquebalants, sales et aux vitres cassées.Notons que ces vieux bus sont interdits de circulation depuis au moins 10 ans au niveau des autres wilayas. «Celui qui veut circuler en ville n'a qu'à renouveler et moderniser son matériel», a tranché le wali. Cette information réjouit toute la population constantinoise étant donné les désagréments causés par ces engins, sans oublier l'impact de cette mesure dans la réduction des accidents de la circulation.En tout cas, cette décision de retirer de la circulation les bus anciens et usés s'inscrit dans un souci d'améliorer les conditions de déplacement des voyageurs, selon le chef de l'exécutif qui s'interroge pourquoi les anciennes décisions allant dans ce sens n'ont pas été appliquées. Pour rappel, en 2013, il a été annoncé qu'à partir du mois de juin, les véhicules de transport en commun vétustes seront définitivement mis hors service, faisant ainsi part de la détermination de la wilaya à «mieux organiser le métier et à améliorer le service public».Une suite logique aux mesures de relèvement des tarifs des transports en commun annoncées depuis le 1er janvier 2013 qui nécessitait une mise à niveau du parc des autobus, de l'avis des services de la direction des transports.Un comité local a été installé pour contrôler l'état des autobus desservant les différentes localités de la wilaya en vue de l'exécution de cette mesure qui s'inscrit dans le cadre de l'opération, en cours, de mise à niveau de la capitale de l'Est algérien.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)