Algérie

Boxe

Boxe
Le docteur Scott Delaney, spécialiste de médecine d'urgence et la médecine sportive, à l'Université Mc Gill et au CUSM ne partage pas l'étude de l'Association internationale de boxe amateur (AIBA) pour justifier le retrait des casques protecteurs chez les athlètes masculins aux Jeux olympiques de Rio. Car selon le spécialiste en commotions cérébrales, celle-ci présente plusieurs failles. Une simple analyse vidéo est nettement insuffisante pour avancer la diminution des signes de commotions observés par analyse vidéo. L'AIBA avait évoqué une diminution de 41% de signes de commotions.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)