Algérie

Bilan de la protection civile


Léger mieux Quelque 990 interventions ont été opérées par la Protection civile de la wilaya d?Alger pendant la période allant du 19 au 25 novembre.Pas moins de 88 interventions liées à des accidents de la circulation ont été effectuées par les éléments de la Protection civile. 78 blessés ont été évacués vers les hôpitaux après les premiers soins administrés sur place, signale le lieutenant Mokhtari, chef de service de la prévention à la Protection civile de la wilaya d?Alger. L?on déplore un décès sur les routes de la wilaya pendant la même période. Les points noirs restent, selon le lieutenant, les autoroutes qui, comme chaque année, sont le théâtre d?accidents graves. L?autre versant des interventions des services de la Protection civile a trait aux évacuations sanitaires opérées chez des particuliers. 731 malades, dont 558 ont été évacués vers les hôpitaux . Il signalera que lors de ces interventions 10 décès ont été enregistrés. Les personnes sont mortes de mort naturel, soutient-il. Deux cas d?asphyxie, dans une même maison, ont été enregistrés. Des incendies divers (coups de circuit...) au nombre de 44, rappelle notre locuteur, ont été aussi enregistrés. De plus, le responsable de la prévention relève que 112 opérations diverses, en dehors de celles citées précédemment, ont été enregistrées. Un appel pressant a été lancé par le lieutenant aux particuliers pour prêter main forte aux agents de la Protection civile. « Par rapport à la même période, nos services ont relevé un léger mieux. Toutefois, nous appelons à la vigilance de tous pour parer aux accidents qui ont tendance à connaître des pics pendant la saison hivernale. » La wilaya, tient-il à rappeler, a mobilisé tous ces services pour faire reculer, un tant soit peu les désagréments liés à la gestion souvent jugée, à raison d?ailleurs, aléatoire par les agents de la voirie.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)