Algérie

Berboucha sétifienne

Berboucha sétifienne

Ingrédients :

1 kg 1/2 de viande assez grasse de mouton (épaule ou selle) ou de veau (collet, poitrine, épaule, jarret),1 chou pommé (environ 800 g),1 morceau de pain rassis, 1 cuillerée à soupe de jus de Citron, 4 clous de girofle,,1 kg d'oignon, 250 g de pois chiches trempés la veille, 150 g de beurre, 1 cuillerée à café de poivre, Sel, 6 litre d'eau, 1 kg de couscous, 250 g de tomates pelées et épépinées, 250 g de petits navets épluchés, 500 g de carottes épluchées, évidées et coupées en longueur, 3 branches de coriandre nouées, 2 poivrons piquants ou piments, 500 g de courge rouge, 250 g de patates douces, 100 g d'huile d'olives.
 
Préparation :

Laver et égoutter soigneusement la viande,coupée en morceaux égaux. Mettre la viande dans la marmite du couscoussier, le poivre, le sel, l'eau et mettre sur feu Vif,Mettre le couscous dans le haut du couscoussier et placer sur la marmite en ébullition. La vapeur ne doit s'échapper que par le haut, sinon luter les deux parties avec une bande de tissu enduite de pâte légère Dès que la vapeur s'échappe, compter 1/2 heure de cuisson Retirer le couscous, le mettre dans un grand plat creux, séparer les grains en les frottant entre les paumes ou en les écrasant à l'aide d'une louche. Arroser de 2 à 3 louches d'eau froide légèrement salée, séparer les grains et laisser reposer 15 mn Ajouter au bouillon le reste des oignons émincés,tomates, navets, carottes, coriandre nouée et piments. Préleve un peu de bouillon et cuire à part courge rouge et patates douces. Dès que le bouillon est de nouveau en ébullition, refaire l'opération précédente avec le couscous mais cette fois-ci en remplaçant l'eau par l'huile d'olives. Remettre le couscous une troisième fois dans le haut du couscoussier et 5 mn après échappement de la vapeur, égrener de nouveau le couscous, Vérifier la cuisson de la viande et des légumes, Disposer le couscous en cône dans un grand plat, creuser un cratère au centre, y placer la viande et les légumes, arroser de bouillon et laisser absorber. Servir le surplus de bouillon dans des bols ou chacun pourra puiser à volonté. Prévoir des cuillères à soupe pour les convives qui ne savent pas façonner des boulettes à la main.
Présentation : Disposer le couscous en cône dans un grand plat, creuser un cratère au centre, y placer la viande et les légumes, arroser de bouillon et laisser absorber. Servir le surplus de bouillon dans des bols ou chacun pourra puiser à volonté. Prévoir des cuillères à soupe pour les convives qui ne savent pas façonner des boulettes à la main.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
ce n'est pas un couscous setifien on met jamais des carottes patates douce ect c totalement faux c de la diffamation pour les légumes c juste des navées de chez nous (lafte s'idi) pour son odeur et du cardon et le plus important c le fameux dhane( beurre salé et rassis) odeur ressemblant au roquefort
yanouche - femme au foyer - setif, Algérie

11/09/2011 - 19110

Commentaires

suis d'accord avec les commentaires de Sonia au sujet du couscous. Où est le vrai margat et les Guerninas delicieux. Je me souviens du souscous Setifien que faisaient mes grands meres , ma mère et apres moi même et ma fille. le couscous kabyle est unique avec aussi le smen.
Coll jeannine gisele - commerçante et peintre artistique
15/07/2007 - 177

Commentaires

Sétifienne, je suis au regret de vous dire que cette recette n'est pas celle du couscous sétifien. Nous n'y mettons ni chou, ni carotte, ni patate douce et la courge on l'incorpore au erboucha bel hlib
SALLDI Sonia
26/05/2007 - 99

Commentaires