Algérie

Béni-Saf


Encore une escroquerie via le portable Une triste journée que celle du 25 décembre 2006 pour S. Mohamed, un honorable père de famille de Sidi Safi (wilaya d’Aïn Témouchent). Il se trouvait parmi les siens, en train d’échafauder le meilleur plan pour aborder l’achat du mouton de l’Aïd El Adha prévu pour la fin du mois quand son portable sonna. Une voix d’homme tout ce qu’il y a de plus avenant lui annonce tout de go que s’il répond à deux questions, il a de fortes chances de gagner un véhicule mis en jeu par l’opérateur public qu’il représente. Pour mettre plus de chance de son côté, S. Mohamed fait appel aux connaissances de sa fille qui répond aisément aux deux questions de connaissance générale. «Mabrouk ! Vous venez de gagner d’abord un abonnement d’une année avec notre filiale. En plus, Mabrouk aussi pour une 407 ! «. On ne vous décrit pas la scène de liesse au sein de la maisonnée. Les premiers moments de joie passés, c’est encore la même voix à partir du même numéro affiché à nouveau sur le portable de S.Mohamed qui invite ce dernier à acheter 15 cartes et de ne gratter que les derniers chiffres avant de les lui transmettre. Cette opération achevée, «la voix» précisera à «l’heureux gagnant» de se rendre à la direction de cet opérateur, à Alger, muni d’un dossier administratif pour enregistrer le véhicule à son nom. Rendez-vous est pris pour le 3 janvier. En compagnie de son fils aîné, de sa fille et de ses petits-enfants, S. Mohamed, ne se doutant pas de la mauvaise surprise qui l’attendait, voyagera toute la nuit. Le matin, il se rendra à l’adresse indiquée qui s’est effectivement avérée être celle d’un grand opérateur téléphonie mobile. La suite, on la devine aisément... «Le directeur, dira par la suite à la presse S.Mohamed, s’étonnera de mon déplacement, sa société n’ayant jamais lancé de concours dont le prix était un véhicule «. Un espoir fortement déçu et un déplacement inutile qui a coûté d’importants frais de voyage qui sont venus s’ajouter aux 7.500 dinars de cartes achetées pour participer au fameux « concours «. Abattu et tout penaud de s’être laissé prendre, ce brave père de famille compte déposer plainte contre X, tout en s’étonnant cependant que le numéro affiché sur son portable est bien celui de cet opérateur de téléphonie mobile. Rappelons que, quelques semaines auparavant, une jeune dame a été soulagée de 8.000 dinars de la même façon.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)