Algérie

Benchoud : une commune déshéritée Boumerdes : les autres articles

Benchoud : une commune déshéritée Boumerdes : les autres articles
La commune de Benchoud, située à 50 km à l'est du chef-lieu de wilaya, est l'une des municipalités les plus marginalisées dans la wilaya de Boumerdes.
Avec une population estimée à 12 000 habitants, Benchoud est entourée au nord par la commune de Sidi Daoud, au sud par la commune de Taouarga à l'ouest par Baghlia et par Dellys à l'est. Son activité agricole repose essentiellement sur la vigne, une pratique constituant le gagne-pain des habitants, agriculteurs et éleveurs en quasi-totalité. La pire des difficultés dont souffrent quotidiennement les citoyens dans la région est le chômage.
Les villageois n'accèdent au travail que de façon saisonnière. «Notre jeunesse est livrée à elle-même et les responsables ne semblent pas s'intéresser à notre sort, hormis de s'emparer des potentielles richesses locales», dira un sexagénaire, père de deux enfants dont une fille détentrice d'une licence en informatique mais au chômage. «Le fait que l'APC ne dispose presque d'aucune prérogative à même de lui permettre d'engager une politique économique de développement local, le rôle de nos élus est donc limité à essayer de répondre quotidiennement aux besoins les plus simples des gens», dira un universitaire.
Le secteur du logement connaît une crise intenable ; celle-ci a été accentuée par le retard mis dans la réalisation des programmes de construction de nouvelles unités d'habitation. Sur ce point précisément, le P/APC nous a informés que les travaux de réalisation des 50 logements sociaux dont a bénéficiés sa commune, sont au stade des finitions. C'est la même situation pour la bibliothèque communale, qui a nécessité une manne financière de plus de 10 millions de dinars. Concernant l'hygiène dans la municipalité et l'enlèvement des ordures ménagères, on relève le problème de la décharge publique de Benchoud. Celle-ci cause des désagréments aux sinistrés du séisme de mai 2003 abrités par les chalets, tout près de la décharge implantée, en plus, sur la conduite du gaz naturel.
D'ailleurs, il n'y a pas si longtemps, une pelleteuse de nettoyage déblayant les lieux avait percée la conduite en question, heureusement sans trop de dégâts. Selon un responsable local, un choix de terrain d'une superficie de six hectares pour réaliser une décharge publique contrôlée a été opéré depuis des mois, mais point de lancement concret de travaux à ce jour.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)