Algérie

Belkhadem plaide pour un troisième mandat à Constantine


Le « pèlerinage » de Abdelaziz Belkhadem dans la ville de Constantine a pris les allures d?un rassemblement régional. Hier, la salle de la maison de la culture Al Khalifa n?a pu contenir une foule de sympathisants en délire, venus de Constantine, de Sétif, de Skikda et même de Khenchela. En vingt minutes, soit le discours le plus court durant la campagne électorale à Constantine, le secrétaire général du FLN a repris les « mots-clés » de son répertoire, passant en revue ce qu?il qualifie de tentatives de déstabilisation du FLN, lançant à l?adresse de ses détracteurs la fameuse formule populaire : « Allez jouer avec vos pairs, le front vivra avec ses hommes et ses femmes fidèles. » Attendu pour dévoiler les grandes lignes du programme électoral de son parti, notamment en matière de stratégie à défendre pour assurer le développement des communes, Belkhadem a préféré revenir, sur insistance de la foule, sur l?un de ses sujets phares, à savoir l?amendement de la Constitution pour ouvrir la voie vers un troisième mandat pour le président de la République. Déclarant être fier de son qualificatif d?islamo-conservateur, le SG du FLN répondra à ceux qui demandent des comptes aux municipalités FLN, ayant pris les commandes des APC entre 2002 et 2007, en leur demandant de faire le tour de l?Algérie pour voir les chantiers érigés chaque jour.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)