Algérie

Avenue Kitouni Abdelmalek : Un bus tue un enfant


La consternation des habitants de l?avenue Kitouni Abdelmalek était indescriptible, hier, suite au décès de Amine B., âgé de 5 ans, après avoir été violemment percuté par un bus de marque Tata, assurant la liaison entre le centre-ville et la cité Boudraâ Salah. L?incident est survenu aux environs de 13h30, lorsque le petit Amine, envoyé par sa mère faire des commissions, a été fauché par l?engin, juste à côté de la mosquée Bachir El Ibrahimi. Selon des témoins oculaires, le conducteur du bus, lequel était déjà trop chargé, ne s?est même pas aperçu de l?enfant qu?il avait écrasé, freinant trop tard suite aux cris des passants. Evacué à bord d?un taxi dans un état grave, Amine rendra l?âme juste à son admission aux urgences du CHU de Constantine. Pour rappel, le lieu du drame, situé à proximité d?un virage dangereux dans une descente, a été le site de plusieurs accidents où plusieurs personnes y ont laissé la vie. Le plus grave a eu lieu en 2005 et a causé la mort de deux jeunes sur une motocyclette, après avoir été percutés par un bus Tata. Un accident qui a provoqué la colère de la population du quartier, engendrant l?arrêt de la circulation de ces bus pour une durée indeterminée. Malgré l?installation d?un ralentisseur juste à proximité de la mosquée Bachir El Ibrahimi, les vieux tacots continuent toujours de faire des victimes.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)