Algérie

Attribution prochaine de 1.364 logements publics locatifs


Attribution prochaine de 1.364 logements publics locatifs
 La rentrée sociale prochaine sera marquée par l'attribution en septembre de 1.364 logements publics locatifs, réalisés sur différents programmes dans la wilaya de Tizi-Ouzou. La rentrée sociale prochaine sera marquée par l'attribution en septembre de 1.364 logements publics locatifs, réalisés sur différents programmes dans la wilaya de Tizi-Ouzou.Selon les précisions de Banouh Mustapha - directeur du logement de la wilaya - à l'APS, ces logements notifiés aux commissions compétentes des daïras concernées durant le premier trimestre de l'année en cours, devaient être attribués à la veille du mois de Ramadhan, mais l'opération a dû être différée pour cause d'insuffisance de viabilité, notamment en matière de raccordement aux réseaux d'électricité et d'AEP, mais M. Banouh a assuré que "la remise des clefs aux bénéficiaires interviendra dès la levée de ces contraintes par Sonelgaz et l'ADE". Le même responsable a souligné, à l'APS, que sur ces 1.364 logements publics locatifs, 909 unités sont destinées à la résorption de l'habitat précaire sur plusieurs sites à travers la wilaya, dont une centaine est issue de la cité Mokadem."Pour éviter que les sites évacués ne soient transformés en centres de transit, nous prévoyons de les destiner à des projets d'utilité publique ou de les aménager en espaces verts, afin de combler, un tant soit peu, le déficit accusé en la matière par des cités d'habitation", a affirmé M. Banouh. Par ailleurs, le directeur du logement a fait état de l'attribution durant le premier semestre de l'année en cours d'un total de 332 logements, dont 261 pour la résorption de l'habitat précaire, au profit de bénéficiaires relevant de plusieurs daïras, dont Mekla, Iferhounene, Draâ Ben-Khedda, Boghni et Tadmaït.Relevant de l'OPGI, un autre lot de 576 logements publics locatifs a été également notifié aux commissions des daïra pour son attribution "dès l'achèvement des opérations de raccordement aux réseaux divers , qui ne saurait excéder plus de 2 mois", a également indiqué M. Banouh à l'APS, signalant, par ailleurs, l'existence de 734 logements dont le taux d'avancement des travaux dépasse actuellement les 60 %, "ce qui les rend éligibles, d'ores et déjà, à l'établissement de décisions de pré-affectation, comme le recommande une instruction du Premier ministre".Selon un bilan établi par la direction du secteur, la wilaya de Tizi-Ouzou dispose actuellement de 13.770 logements publics locatifs en cours de réalisation, 2.173 en cours d'étude et 3.196 en cours de lancement, dont 2.000, confiés à une entreprise chinoise, implantés dans la nouvelle zone d'habitation de Oued Falli, au sud de Tizi-Ouzou, selon un bilan établi par la direction du secteur.Selon les précisions de Banouh Mustapha - directeur du logement de la wilaya - à l'APS, ces logements notifiés aux commissions compétentes des daïras concernées durant le premier trimestre de l'année en cours, devaient être attribués à la veille du mois de Ramadhan, mais l'opération a dû être différée pour cause d'insuffisance de viabilité, notamment en matière de raccordement aux réseaux d'électricité et d'AEP, mais M. Banouh a assuré que "la remise des clefs aux bénéficiaires interviendra dès la levée de ces contraintes par Sonelgaz et l'ADE". Le même responsable a souligné, à l'APS, que sur ces 1.364 logements publics locatifs, 909 unités sont destinées à la résorption de l'habitat précaire sur plusieurs sites à travers la wilaya, dont une centaine est issue de la cité Mokadem."Pour éviter que les sites évacués ne soient transformés en centres de transit, nous prévoyons de les destiner à des projets d'utilité publique ou de les aménager en espaces verts, afin de combler, un tant soit peu, le déficit accusé en la matière par des cités d'habitation", a affirmé M. Banouh. Par ailleurs, le directeur du logement a fait état de l'attribution durant le premier semestre de l'année en cours d'un total de 332 logements, dont 261 pour la résorption de l'habitat précaire, au profit de bénéficiaires relevant de plusieurs daïras, dont Mekla, Iferhounene, Draâ Ben-Khedda, Boghni et Tadmaït.Relevant de l'OPGI, un autre lot de 576 logements publics locatifs a été également notifié aux commissions des daïra pour son attribution "dès l'achèvement des opérations de raccordement aux réseaux divers , qui ne saurait excéder plus de 2 mois", a également indiqué M. Banouh à l'APS, signalant, par ailleurs, l'existence de 734 logements dont le taux d'avancement des travaux dépasse actuellement les 60 %, "ce qui les rend éligibles, d'ores et déjà, à l'établissement de décisions de pré-affectation, comme le recommande une instruction du Premier ministre".Selon un bilan établi par la direction du secteur, la wilaya de Tizi-Ouzou dispose actuellement de 13.770 logements publics locatifs en cours de réalisation, 2.173 en cours d'étude et 3.196 en cours de lancement, dont 2.000, confiés à une entreprise chinoise, implantés dans la nouvelle zone d'habitation de Oued Falli, au sud de Tizi-Ouzou, selon un bilan établi par la direction du secteur.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)