Algérie

ASO Chlef 0 - JS Kabylie 0


Avec Haïmoudi... c’était prévisible !!! Stade «Boumezrag», arbitrage de MM. Haïmoudi, Kerraï et Hedia. Avertissements : Badni 17’, Sidibe 29’, Ziane 62’ (ASO) Zafour 20’, Barry 56’, (Meftah R. 85’ (JSK) Expulsion : Sidibe 44’ (ASO) ASO: Mouyet (c), Kechamli, Tamoura, Ziane, Sidibe, Badni (Megouas 26’), Kone (Zaouche 61’), Boukhari, Aïssaoui, Soudani (Abbou 71’), Chaklame. Entraîneur: Amrani JSK: Chaouchi, Barry (Douicher 74’), Oussalah (Hemani 61’), Meftah R., Meftah M., Dabo, Harkat, Wassiou (Bendebka 82’), Abdeslam, Bengorine, Zafour (c). Entraîneur : Aït Djoudi Le match entre les «Lions de Chélif» et les Kabyles n’a pas tenu toutes ses promesses en raison d’un arbitre favorable à la JSK, et ce, depuis plusieurs années. Et, si l’on se réfère à toutes les rencontres de la JSK qu’a officiées cet arbitre, elles ont été toujours en faveur des Kabyles. La rencontre a connu une domination de l’ASO Chlef, du début à la fin, mis à part trois actions des visiteurs, en seconde période. Les poulains de Amrani bien que très fatigués par la programmation, «parcours du combattant», de six matchs en dix-neuf jours, ont annoncé la couleur à la 3’, par Aïssaoui qui a vu son tir inquiéter le gardien, visiteur, Chaouchi puis Soudani, de la tête, a failli tromper la vigilance de la défense et du portier. Puis, ce sera au tour de Boukhari à la dernière minute, de rater l’immanquable, seul face au gardien kabyle, suite à un mauvais contrôle. Après la pause citron, les Chélifiens ont poursuivi leur domination, malgré leur infériorité numérique, après l’expulsion de Sidibe à la 44’. Une décision très sévère de Haïmoudi. Cependant, ni les Chélifiens, ni les poulains de Aït Djoudi n’ont pu ouvrir la marque malgré les nombreuses occasions des deux côtés. En tous cas, un grand bravo aux Chélifiens qui ont pu conserver leur cage vierge devant la JSK et l’arbitre.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)