Algérie

ASM Oran

L’arbre qui ne doit pas... Certes, toute la famille de l’ASM Oran (et ceux qui la portent dans leurs cœurs... même de loin) a poussé un «ouf» de soulagement après la première victoire de la saison, arrachée dans le temps additionnel par leur «onze» favori contre l’USM Alger. C’est vrai que ce succès tombe à point nommé et soulage, mais il ne doit en aucun cas devenir l’arbre qui cache la forêt. Au vu de la rencontre et des précédentes, et sans faire la fine bouche... juste pour le faire, il est évident qu’un renfort doit survenir lors du mercato. Il demeure patent que l’ASMO, à la composante très jeune, manque d’un ou de deux joueurs expérimentés de la trempe d’un... Ammour (par exemple) qui, malgré son âge (qui joue pour lui), demeure l’une des plaques tournantes, avec Dziri, de l’USMA. Les plus avertis ont sûrement remarqué que les jeunes asémistes semblent perdus quand il s’agit d’orienter le jeu. Parfois, ils donnent même l’impression de ne pas savoir quelle est leur véritable place sur l’échiquier «vert et blanc». Sans diminuer d’un iota de la valeur technique -immense mais encore à l’état brut- des joueurs asémistes, nous ne leur portons pas, non plus, atteinte quand nous disons qu’ils manquent encore de maturité sur le plan tactique. Et nous sommes certains que leur coach, M. Slimani, ne nous contredira pas ! Un entraîneur, quel qu’il soit, a toujours besoin d’un chef d’orchestre qui relaie à bon escient ses consignes sur le terrain. Hurler à s’abîmer les cordes vocales du bord de la touche, ne sert quasiment à rien, surtout quand les joueurs ne sont pas réceptifs. Qui peut nous dire lequel des sociétaires Asémistes en à la charge ou même la faculté de le faire ? Qui parmi les jeunes éléments d’El-Djemîia est en mesure de temporiser le jeu en... tempérant l’ardeur de ses coéquipiers ou de sonner la charge dans le bon ordre, à un moment donné ou à un autre de la partie, et ce, selon qu’ils dominent ou qu’ils sont dominés ? Franchement, et dans l’effectif qu’il nous a été donné de voir «rouler» au cours de plusieurs rencontres, nous ne voyons personne ! D’où l’absolue nécessité de dénicher l’oiseau (ou les oiseaux) rare (s) au mercato !
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)