Algérie

AS Khroub 2 - MC Saïda 1


Le Mouloudia à un cheveu de l’exploit Stade «Abed Hemdani», arbitrage de M. Bousseter, assisté par MM. Bouali et Ouchen. Buts : Ouichaoui 29’, Bouharbit 90’+4, (ASK), Hamidi 45’ (MCS) Averts : Benmili 19’, Bouhous 44’ (ASK), Lahcène 44’ (MCS) Exp : Bentoucha 90’ (MCS) ASK : Azzioune, Remache, Bendridi, Benmili, Yahia Hichem, Derrahi (Mekesser 79’), Chouieb, Bouhous (Bouharbit 63’), Ouichaoui, Abbaci Athmani (Bourahli 63’). Entrs : Zekri et Belachter. MCS : Morcely, Lahcène (Kaïd 63’), Aguis, Maârif, Maïchi, Derrar, Bentoucha, Derbal, Boussaâd (Benchikha 90’+3), Benmansour (Hamdoune 75’), Hamidi. Entr : Benyellès.C’est devant des tribunes combles et dans une ambiance de kermesse, que le match ASK-MCS s’est déroulé. Cependant, il s’en est fallu de très peu pour que la galerie locale ne plonge dans la désolation puisque le but victorieux des Khroubis n’intervint qu’à la quatrième minute additionnelle du match. Mieux organisés sur le terrain, les poulains de Benyellès gênèrent considérablement, et ce, durant toute la joute, les Khroubis qui n’eurent pas beaucoup d’espace pour s’exprimer. Tentant de prendre leurs invités du jour à la gorge dès les premières minutes du match l’ASK verra Bendridi 7’ et Chouieb 12’ tirer hors du cadre de Morcely. Sans se démonter pour autant, les Saïdis repousseront tous les assauts des locaux jusqu’à la 29’ qui vit Abbaci servir Ouichaoui qui trompe sans rémission Morcely. A partir de cet instant, les visiteurs s’enhardissent et commencent à sérieusement inquiéter les «Rouges et blancs». Et alors que l’ASK espérait rejoindre les vestiaires pour la pause avec un but d’avance, Hamidi remis les deux équipes à l’heure en exploitant un coup-franc bien tiré par Boussâad (44’). La deuxième mi-temps fut moins rythmée avec une formation (l’ASK) qui poussait maladroitement en attaque et une autre (le MCS) qui repoussait toutes les tentatives de son adversaire tout en lançant des raids dont certains auraient mérité un meilleur sort. La tactique prônée par Benyellès s’avérera payante si ce ne fut le temps additionnel qui vit Bouharbit, un rentrant, mettre de la tête un ballon imparable pour le gardien du Mouloudia. Inutile de préciser la liesse qui s’empara des locaux et la consternation qui s’abattit sur le camp saïdi... H. Benmohamed
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)