Algérie

Archs


Vers la reprise du dialogue Les animateurs de la coordination interwilayas des archs se réunissent aujourd?hui à El Kseur dans un conclave qui pourrait marquer un dégel, sinon une reformulation, de la position du mouvement vis-à-vis de la reprise du dialogue. Selon certains délégués, l?idée de renouer contact avec Ouyahia, qui a renouvelé dernièrement sa volonté de poursuivre les négociations, a fait son chemin et il reste désormais à vaincre les résistances des irréductibles parmi les animateurs de la coordination pour la concrétiser. Les mêmes animateurs réitèrent néanmoins qu?aucune concession ne sera faite concernant le refus du mouvement d?endosser l?option du référendum populaire préconisée par le pouvoir pour officialiser tamazight. L?on se dit ainsi prêt à répondre favorablement à une démarche de développement graduée de la langue, à la condition de voir le principe de son officialisation inscrit en perspective assumée par l?Etat algérien. Le chef du gouvernement avait, quant à lui, proposé, avant que les pourparlers ne soient suspendus, en février dernier, la mise en place d?instruments de développement de tamazight en conditionnant son officialisation par la tenue d?un référendum populaire. Les partisans d?une reprise de langue avec le chef du gouvernement argumentent par ailleurs que les contacts qu?ils ont avec la population sont loin de les dissuader de tenter une nouvelle fois une solution négociée. La démobilisation qui est désormais un fait que les délégués ne peuvent nier et l?épuisement des moyens d?action que s?est jusqu?ici offerts la protestation sont les autres facteurs qui renforcent le camp des « pragmatiques ». Promue, malgré elle peut-être, en tant qu?entité politique, la coordination des archs, selon certains de ses animateurs, risque par ailleurs de voir le dialogue s?opérer sans elle maintenant que des recompositions politiques se dessinent dans le sillage de la présidentielle du 8 avril dernier. A noter qu?en fin de journée d?hier, un meeting de soutien à la presse devait être animé par les animateurs de la CICB, sur l?esplanade de la Maison de la culture de Béjaïa.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)