Algérie

Alors que ceux des légumes et fruits fluctuent


Stabilité des prix des matériaux de construction Concernant la wilaya d’Oran et exception faite du ciment qui a connu une nette augmentation, les prix des matériaux de construction enregistrent depuis l’année écoulée et jusqu’à ce jour une stabilité notoire. Ceci concerne notamment le fer et la céramique. Selon les statistiques parvenues à la direction du Commerce, c’est pour la première fois que, comparativement au secteur des produits alimentaires, légumes, fruits et viandes rouges qui a lui aussi était pris de fièvre, celui des matériaux de construction enregistre une telle stabilité. De même source, on fait état que par rapport aux années passées, ce secteur connaît une forte concurrence entre le produit local et celui d’importation, notamment dans le domaine des matériaux de construction puisque, dans la wilaya, le dit secteur a été renforcé par la mise en service de nouvelles unités spécialisées dans la production de céramique ainsi que par Orascom qui a importé 6520 tonnes de ces matériaux. Ceci, explique-t-on, a eu pour effet d’entraîner un important changement dans l’importation de fer avec des arrivages estimés à 260.000 tonnes. Pour en revenir aux fluctuations des prix des légumes et fruits enregistrées à Oran et à travers le pays pendant le ramadhan, ces mêmes sources les attribuent à l’incapacité de l’Administration du commerce à maîtriser ce secteur en raison des spéculations sur les prix des productions sur pied et jusqu’à leur arrivée sur les matchés locaux en passant entre les mains de différents intervenants. Ceci est aussi le cas des viandes rouges dont l’importation a fortement baissé et qui ne sont plus importées que par 3 commerçants après l’introduction des nouvelles règles qui imposent un chiffre d’affaires de 2 milliards de centimes aux importateurs. Cette nouvelle décision tend, avons-nous appris, à assainir le commerce extérieur après la découverte de l’existence d’importateurs fictifs. Par ricochet, ces mesures ont aussi influé sur l’importation du sucre et de l’huile dont les prix ont respectivement augmenté de 20 et 10%. Sakina B.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)