Algérie

Alimentation en eau potable : Contrôles plus pointus des réseaux


Le contrôle de la qualité des eaux provenant des réseaux d'AEP et celui des différents points d'eau susceptibles d'être utilisés par les citoyens pour leurs besoins en eau potable serait monté de plusieurs crans depuis le début de l'année pour atteindre son summum durant la période estivale, selon le responsable du bureau d'hygiène communale qui à tenu, au passage, à préciser que ce créneau est considéré de loin comme le plus sensible parmi l'éventail des tâches dévolues à ses services.Sur ce plan, 486 tests de chlore et 575 prélèvements auraient été effectués pour être analysés durant ce laps de temps, et ce dans le but de déterminer la qualité des eaux de consommation et à partir de là prendre les mesures idoines pour contrecarrer l'apparition des maladies à transmission hydrique, pathologies très redoutées par les services sanitaires compétents en la matière. A cet égard, le bilan du BHC affiche 129 prélèvements effectués au niveau des réseaux d'AEP de la commune de Constantine, 164 dans les puits, 227 dans les réservoirs individuels, 78 dans les châteaux d'eau, 63 au niveau des sources où le citoyen a coutume de s'alimenter, et 14 prélèvements opérés dans les citernes.Sur un registre différent, le BHC de Constantine affiche 38 prélèvements réalisés dans des pâtisseries, 19 à travers différentes unités de boissons gazeuses, 6 opérés au niveau des boucheries et 6 autres dans des crèmeries et des commerces de produits laitiers. Toutes actions confondues, le bureau d'hygiène communal du Vieux Rocher aurait accompli, depuis le début de l'année en cours, 2 241 inspections et 446 ré-inspections. Ces actions se seraient soldées, si l'on en croit le bilan affiché par le BHC, par la fermeture de 58 commerces et par 668 procès-verbaux assortis de mises en demeure.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)