Algérie - Météo, Climatologie et phénomènes naturels

Algérie (Relizane) - Déficit en pluviométrie: L’agriculture au bord du sinistre



La situation hydrique continue à se détériorer dans la wilaya de Relizane.

Les ressources en eau des barrages de Gargar, de Sidi M’hamed Benaouda et de Merdjat Sidi Abed sont presque à sec en raison du déficit de pluie et des températures caniculaires ayant sévi cet été et depuis le début de l’automne.

Avec un automne marqué par un taux de précipitations quasi nul, l’inquiétude commence à gagner du terrain parmi les agriculteurs.

“La saison agricole s’annonce mauvaise à cause du manque de pluies”, a indiqué M. Boukhrisse, secrétaire général de la Chambre d’agriculture de la wilaya de Relizane.

Ce déficit se répercutera sur l’agriculture, notamment les grandes cultures comme les céréales, sachant que la campagne de labours-semailles a été lancée en septembre, “mais jusque-là nombreux sont les céréaliers qui attendent les premières pluies pour ensemencer la terre. Devant cette situation et comme première mesure, un appel a été lancé à la Coopérative des céréales et légumes secs (OAIC) et à l’Institut technique des grandes récoltes pour doter en semences uniquement les céréaliers spécialisés, qui respectent l’itinéraire technique et qui disposent de ressources en eau pour une irrigation d’appoint, pour sauver au moins les superficies réservées à la production des semences pour la prochaine saison. Les cultures fourragères et le maïs sont aussi envisagés au niveau de la plaine de l’Ouest”, a ajouté le SG de la Chambre d’agriculture.

Ils pâtissent eux aussi de la sécheresse et ne trouvent pas l’herbe pour nourrir leurs troupeaux.

L’agriculture maraîchère en pâtira aussi si la situation ne s’améliore pas.

La saison 2020-21 a été aussi marquée par un manque de pluies. Les quantités enregistrées étaient insuffisantes, mais au début de la saison, c’est-à-dire en septembre, octobre et novembre, même si la pluviométrie n’était pas satisfaisante, la région a enregistré des chutes de pluie.

À Relizane la superficie arable est estimée à 65.000 ha, dont 55.000 sont destinés aux céréales, alors que la superficie cultivée la saison dernière est de 53.000 ha.



E. Yacine
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)