Algérie

Alger, une scène pour les qaâdate d'antan

Alger, une scène pour les qaâdate d'antan
À l'occasion de la 9e édition du Festival national de la chanson chaâbi, qui se déroulera du 10 au 17 juillet prochain, le commissaire de la manifestation, Maâmar Guenna, a animé, hier, une conférence de presse au Cercle Frantz-Fanon de Riadh El Feth au cours de laquelle il a annoncé qu'une trentaine de jeunes interprètes de chaâbi venus de douze wilayas seront en lice pour décrocher les trois premiers prix lors des soirées qui se dérouleront dans l'espace Agora du centre commercial à partir de 23h.Maâmar Guenna a annoncé dans ce cadre, l'augmentation de la dotation des prix qui a été fixée cette année, à 500 000 dinars pour le premier prix, 300 000 dinars pour le deuxième prix et 150 000 dinars pour le troisième prix. Cette année il y aura également un prix spécial du Jury doté de 100 000 dinars.Les lauréats de cette neuvième édition seront désignés par le Jury présidé par Cheikh Hadj Boudjemaa El Ankis et composé par Djamel Laadjal, Ahmed Ben Omar, Mustapha Bouafia et Mohamed Laakab qui ont établi une grille de critères basée sur la justesse de l'interprétation et de la voix ainsi que la maîtrise de la rythmique.Les candidats seront accompagnés sur scène par l'orchestre du festival sous la direction du Maestro Reda Kheznadji, qui promet aux mélomanes une belle surprise pour la cérémonie d'ouverture et une véritable dynamique de groupe pour soutenir les candidats, lors des répétitions et des prestations sur scène tout au long du festival. La cérémonie d'ouverture de cette édition sera marquée par l'hommage qui sera rendu au grand interprète de chaâbi Omar Mekraza, dont une certaine partie de son répertoire sera interprétée tout au long de cette édition par les candidats. Le commissaire de la manifestation a également souligné que l'édition de cette année est marquée par la revalorisation de l'aspect pédagogique du festival avec l'organisation de tables rondes, d'ateliers et de conférences.Ceci en diapason avec l'un des principaux objectifs de la manifestation qui est la revalorisation et le développement auprès des jeunes de ce style musical véritable reflet de tout un pan du patrimoine algérien.Dans le cadre du programme pédagogique, le 12 juillet prochain à 13h, il est prévu une conférence animée par Adel Issam professeur d'anthropologie et chercheur en sociologie. Il est également prévu des tables rondes animées par le musicologue et chercheur Mohamed Mehanek, sur différentes thématiques, en l'occurrence celle qui sera animée le 13 juillet prochain sur l'histoire du mandole, celle animée le 14 et 15 juillet prochain sur les techniques vocales et celle qui sera animée le 16 juillet prochain sur l'histoire du Melhoun en relation avec la musique chaâbi.S. B.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)