Algérie

Air Algérie

Air Algérie
Dans le cadre du plan de développement de la compagnie nationale Air Algérie, le P-DG de cette entreprise, Mohamed Salah Boultif, a fait savoir que sa compagnie prévoit de se doter de 16 nouveaux appareils à l'horizon 2017, une opération pour laquelle un montant de 60 milliards DA sera consacré.Le P-DG qui s'exprimait au Forum du quotidien El Moudjahid a déclaré "il s'agit de 3 appareils d'une capacité de 250 sièges, 8 appareils de 150 sièges ainsi que d'avions régionaux de 70 places chacun, destinés au transport domestique", tout en soulignant que les premiers avions seront réceptionnés à la fin 2014.L'échéance de la réception des nouveaux aéronefs s'étalera de décembre 2014 à 2017, a-t-il précisé. Avec les nouveaux appareils, a-t-il poursuivi, la flotte d'Air Algérie atteindra 56 avions, ce qui permettra à la compagnie d'améliorer substantiellement ses prestations de service qui sont au c?ur des préoccupations de la direction, mettant en exergue l'importance qu'accorde l'entreprise à la formation, afin d'améliorer l'accueil et la prise en charge des passagers. Selon M. Boultif, la moyenne d'âge de cette flotte est actuellement de 7,5 ans, ce qui reste dans les normes internationales. Il a annoncé, dans le cadre de l'extension du réseau international, l'ouverture, en 2014, de nouvelles dessertes sur Vienne (Autriche) et Lisbonne (Portugal) ajoutant que "des accords ont été signés également avec les autorités canadiennes pour desservir Montréal avec une fréquence d'un vol par jour, à partir de l'été 2014". D'autres destinations seront également renforcées, comme celle de Pékin qui passera dès l'année prochaine à trois vols hebdomadaires, a souligné M. Boultif, révélant l'existence d'un projet d'ouverture de ligne entre Alger et New York, mais "qui bute actuellement sur l'absence d'accords avec les Etats-Unis". Ouverture de nouvelles lignes et renforcement de celles existantes Par ailleurs, Air Algérie a ouvert une plateforme à Oran, doublant la fréquence sur la ligne Oran-Paris qui passe à deux vols par jour et aspire à ouvrir d'autres lignes dans la région du Moyen-Orient, notamment vers Amman et Djeddah.La même politique d'extension du réseau est adoptée par Air Algérie en Afrique, qualifiée par le P-DG de marché à "fort potentiel". Répondant aux nombreuses questions liées aux tarifs appliqués par Air Algérie, M. Boultif a mis en exergue les mesures prises par la compagnie, suite aux instructions données par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal au cours de sa visite à Paris.Des réductions de tarifs ont été appliquées par la compagnie nationale Air Algérie au profit de la communauté nationale établie en France. A la faveur de ces promotions, "les tarifs Paris-Alger-Paris passeront dès 2014, de 387 à 337 euros pour le troisième âge (plus de 50 ans), de 362 à 316 euros pour les familles et enfin, de 437 à 332 euros pour les juniors", a détaillé le P-DG d'Air Algérie. Dans ce contexte, les prix des billets Alger-Paris -Alger, prévus pour la fin de l'année, baisseront à 19.900 DA, a-t-il fait savoir. A une question sur le transport des supporteurs de l'EN vers le Brésil, M. Boultif a rassuré l'assistance en affirmant que toutes les mesures seront prises par la compagnie pour transporter les fans des Verts et que Air Algérie, comme à Oum Dourman et au Burkina Faso, sera au rendez-vous le moment opportun."L'ouverture du secteur aux compagnies privées ne fait pas peur à Air Algérie qui dispose d'une grande expérience et de moyens qui lui permettent de faire face à une rude concurrence avec les compagnies étrangères à l'international", a-t-il soutenu. Selon M. Boultif, la compagnie Air Algérie a transporté 3,8 millions de passagers en 2011, contre 4,45 en 2012 et 4,8 prévus pour 2013. Le chiffre d'affaires de la compagnie a augmenté de 57 milliards DA en 2011 à 65,6 milliards DA en 2012 pour atteindre 67 milliards DA en 2013. Pour rappel, en 2009 la compagnie avait acquis onze avions d'une valeur de 111 millions de dollars. Ce nouveau marché va sûrement coûter plus cher encore. Mais cela devient une nécessité étant donné les capacités jugées insuffisantes de la compagnie. Dans tous les cas de figure, la flotte d'Air Algérie s'est énormément renouvelée ces dernières années. L'âge moyen de ses avions est passé de 17 ans en 2003 à 7 ans fin 2010. Ces derniers temps, apparemment, la direction de la compagnie a formulé des demandes auprès de certaines autorités aériennes étrangères afin de bénéficier de nouvelles lignes.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)