Algérie

AÏN DEFLA


Sit-in illimité à l?EPLFde Sidi Lakhdar Quarante travailleurs de l?entreprise de construction et de maintenance (Promotraf), une filiale de l?Entreprise de promotion du logement familial (EPLF) située à Sidi Lakhdar (daïra de Khemis Miliana), organisent depuis une dizaine de jours un sit-in illimité avec le blocage de l?entrée principale du siège pendant les heures de travail. Dans leur plate-forme de revendications dont une copie a été envoyée aux plus hautes autorités du pays, ils dénoncent l?injustice et l?arbitraire dont ils sont l?objet selon eux de la part de la direciton de cette filiale ainsi qu?un certain nombre d?infractions à la législation du travail. En effet, selon les ouvriers rencontrés devant le siège de l?entreprise, leur dernier salaire n?a pas été revalorisé selon le décret en date du 2 décembre 2003 portant le SMIG à 10 000 DA. Par ailleurs, sans salaire depuis 2 mois, ces pères de famille pour la plupart font face à un dur quotidien qui les angoisse davantage d?autant que 5 d?entre eux ont actuellement des démêlés avec la justice accusés d?être à la tête de ce mouvement de protestation. Rappelons qu?il n?existe pas de représentation syndicale au sein de cette société par actions, (SPA). Soulignons, par ailleurs, que les protestataires estiment que la crise financière évoquée par la direction est fictive et n?est qu?un prétexte servant à les préparer à une éventuelle dissolution de l?entreprise. Ce qu?ils redoutent avant tout, car ces man?uvres et chefs de projets n?aspirent qu?à travailler afin de préserver cet acquis. Quant au directeur des affaires financières, il dira tout simplement : « Les caisses sont vides actuellement. » Pour conclure, notons la détermination de ces travailleurs à faire valoir leurs droits même si leur mouvement se heurte à un silence pathétique de la part de la direction et des autorités locales. Collision mortelle sur la RN4 Un grave accident de la circulation routière s?est produit avant-hier dans la matinée au lieu dit Sidi Bouderga à 3 km environ de Khemis Miliana sur la RN4. En effet, deux véhicules, une Xsara et une 405, immatriculés à Alger, sont entrés en collision dans un virage dangereux après que le conducteur de la Xsara eut perdu le contrôle de son véhicule. L?accident a causé la mort des occupants de la Xsara (un couple), et blessé quatre autres passagers, dont trois ont été évacués vers le secteur sanitaire de Douéra. La dernière victime, une dame, a reçu les premiers soins au pavillon des urgences de Khemis Miliana. Soulignons que la gendarmerie nationale de la même ville a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances exactes de cet accident meurtrier.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)