Algérie

Aïd El-Kebir : 66 points de vente de moutons prévus


Quelque 66 points de vente ont été désignés pour abriter la vente du cheptel ovin à travers la wilaya d'Oran en prévision de la fête de l'Aïd El-Kebir. Une délimitation qui s'inscrit dans un cadre sanitaire, environnemental et sécuritaire, a-t-on appris hier de sources sûres. Ainsi, le dispositif mis en place repose principalement sur le contrôle sanitaire du cheptel et sur son déplacement vers Oran et vice-versa. Dans ce cadre, le dispatching élaboré quant à la répartition de ces points de vente a prévu un seul site pour la commune d'Oran, qui est celui du marché à bestiaux situé à proximité des abattoirs. Un choix qui s'explique par le manque d'espaces à l'intérieur du tissu urbain, dû aux grands chantiers que connaît actuellement la ville.

 Pour ce qui est de la commune d'Es-Sénia et compte tenu de la vocation agricole de cette localité, cinq sites ont été autorisés pour la vente du cheptel ovin. Au niveau d'Arzew, les instances locales ont retenu les abattoirs d'El-Mohgoun et le marché hebdomadaire. Dans la zone de Bir El-Djir, deux sites ont été respectivement retenus à Sidi El-Bachir et à proximité du centre des archives, alors que deux points de vente ont été autorisés à Aïn El-Turck.

 Cette répartition, qui tient compte de l'expansion urbanistique de la ville, a également traduit l'instauration d'une série de mesures, notamment la mobilisation sur le terrain de plusieurs équipes de vétérinaires, le tout dans le but d'inciter les éleveurs à respecter les règles d'hygiène, ont affirmé les mêmes sources. Tout en explicitant l'impact de ces mesures, certains élus locaux ont tenu à préciser que les arrêtés élaborés définissent également les conditions d'exploitation de ces espaces. Autrement dit, les maquignons, venus généralement des régions intérieures du pays, sont obligés de respecter les règles édictées en matière d'hygiène, de vente, de qualité et de santé du cheptel ovin. Outre la mobilisation des équipes de vétérinaires, une campagne de sensibilisation sur le kyste hydatique sera lancée cette semaine par les services vétérinaires. Une action qui vient s'inscrire dans le cadre du dispositif visant à renforcer le contrôle sanitaire du cheptel ovin et à préserver la santé du consommateur. Notons, par ailleurs, qu'un appel a été lancé dans ce sens pour inciter les citoyens à se rapprocher des points de vente autorisés et à se conformer aux instructions des vétérinaires en matière d'abattage contrôlé.



Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)