Algérie

Affaire Bourahli


Boukhadjar risque le frigo L?attaquant usmiste Issaâd Bourahli ne sera pas le seul sanctionné dans l?affaire qui porte son nom. En effet, l?arbitre Rabah Boukhadjar, qui a officié la rencontre USM Alger-ASO (0-1), jeudi dernier, n?est pas à l?abri d?une sanction de la part de la direction technique nationale de l?arbitrage (DTNA). Giflé par le joueur, au coup de sifflet final de la partie, l?arbitre n?a pas sorti son carton rouge en direction de l?auteur de l?agression. Des observateurs au fait de tout ce qui touche à l?arbitrage font remarquer : « Boukhadjar aurait dû infliger un carton rouge à Bourahli avant de rejoindre les vestiaires, comme le stipule la dernière directive de la FIFA qui donne pouvoir au referee de distribuer un carton jaune ou rouge à tout joueur ou officiel présent sur le terrain pour tout comportement qu?il juge passible d?une telle sanction », souligne notre interlocuteur. Pour rappel, la FIFA avait instruit les arbitres sur cette mesure l?été dernier. La DTNA l?a rappelé aux arbitres lors du seminaire qu?elle a organisé à leur profit avant le début de la nouvelle saison (2007-2008). Il ne fait plus de doute que Rabah Boukhadjar, arbitre fédéral depuis trois ans, a commis une faute en s?abstenant d?infliger un carton rouge à Issaâd Bourahli, plaçant par la même la Ligue nationale de football (LNF) dans une inconfortable situation, c?est-à-dire prononcer ou pas une mesure conservatoire à l?encontre de Issaâd Bourahli en attendant l?examen de tout le dossier. L?omission de Rabah Boukhadjar ne va pas sans compliquer le traitement de cette affaire, d?autant plus que la Ligue nationale de football a privé le joueur de participation au derby USMA-MCA (hier) en anticipant sur la décision qui sera rendue la semaine prochaine par la commission de discipline... qui s?est offert une semaine de « congé » pour des motifs liés, paraît-il, à la non-disponibilité de quelques-uns de ses membres. La DTNA s?est chargée de transmettre un questionnaire à l?arbitre pour en savoir un peu plus sur son absence de réaction par rapport au geste de Issaâd Bourahli et aussi de l?instruction de la FIFA. Il aurait justifié ce qui lui est reproché par : « La présence massive et importante autour de moi de personnes qui m?ont perturbé et fait oublier de tirer le carton rouge » aurait été la réponse de l?homme en noir. Sa mise au frigo semble inéluctable.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)