Algérie

Abdellah Rouiched comble un public chaleureux L'artiste koweitien s'est produit au Casif de Sidi Fredj

Abdellah Rouiched comble un public chaleureux L'artiste koweitien s'est produit au Casif de Sidi Fredj
Même si le théâtre de plein air, le Casif de Sidi Fredj, n'était pas plein à craquer dimanche soir dernier, cela n'a pas empêché l'ambiance d'être au rendez-vous avec le chanteur Koweitien Abdallah Rouiched. Invité dans le cadre des soirées organisées par l'Office national de la culture et de l'information (Onci) pour la commémoration du cinquantenaire de l'Indépendance de l'Algérie, le chanteur a été agréablement surpris de découvrir que le public connaissait ses chansons par c'ur. L'entrée sur scène du chanteur s'est faite à 23 heures sous un tonnerre d'applaudissements, après bien sûr la mise en place de son orchestre, constitué de 16 musiciens sous la baguette du maestro Amir Abdelmadjid. Souhaitant bonne fête au peuple algérien, Abdallah Rouiched confie : «Je suis très content d'être avec vous ce soir et de partager avec vous votre fête de l'indépendance. J'espère que les jours de l'Algérie seront tous en fête.» Il entame la soirée avec la chanson La tachtiki (Ne te plains pas), que le public a chanté en ch'ur avec lui. S'en suivent de belles chansons puisées de son répertoire Aala Niyti (naïf), Matar (Pluie), Abghik biouyounek (J'aime tes yeux), et Mas'alat wakt (Question de temps). Des chansons interprétées avec beaucoup de talent et de douceur emportant le public vers des sentiments tantôt d'amour, tantôt de mélancolie et même de déchirures. Tout ceci sur les rythmes des anciens instruments de musique aux sonorités magiques, le qanoun, edef, la derbouka et la flûte, auxquels se joignent synthé et batterie, entre les mains de musiciens de talent. L'ambiance était à son comble et les spectateurs n'ont eu cesse d'applaudir et de chanter. Il y aura même des youyous qui seront lancés en guise de reconnaissance au chanteur pour avoir bercé l'assistance, l'espace d'une belle soirée. Et c'était une belle soirée ! D'ailleurs le chanteur a tellement charmé son public que ce dernier l'a réclamé encore après qu'il se soit retiré de la scène. L'animateur, après lui avoir remis un bouquet de roses, lui demandera de chanter encore une dernière chanson. Chose qu'il a faite au grand bonheur des spectateurs. Abdellah Rouiched quittera la scène avec la promesse de revenir l'année prochaine en Algérie. À l'issue du spectacle, le chanteur nous confirmera son v'u de se reproduire sur une scène algérienne. «Je serai très ravi de revenir en Algérie», dira-t-il. Quant à l'accueil que lui ont réservé les téléspectateurs, il affirmera que «le public était magnifique, et j'aurais aimé interpréter plus de chansons mais le temps imparti au spectacle était malheureusement terminé. J'espère que les années à venir il y aura plus de temps». Pour la fête du cinquantenaire de l'Indépendance, Abdellah Rouiched dira que «c'est sans doute notre fête à nous les arabes et elle symbolise nos libertés' Je suis honoré de venir du Koweït pour la célébrer avec ma famille et mes frères algériens. J'espère que ma visite en Algérie se renouvèlera».
B. A.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)