Algérie

A quelques jours de la venue de Sarkozy

La ville en effervescence Depuis l?annonce de la venue du président français Nicolas Sarkozy à Constantine, la ville est en effervescence. Oubliée la campagne électorale et ses corollaires, exit les problèmes que rencontrent les Japonais dans le tronçon Est de l?autoroute. On ne parle plus que de Sarkozy et d?Enrico Macias, qu?il devrait ramener dans ses bagages. La fièvre a saisi tout l?exécutif qui s?est découvert des dons de Stakhanovisme en s?attelant à donner à la ville des allures de métropole. C?est ainsi que le badigeonnage des murs a commencé par la rue Abane Ramdane que l?on enduit maladroitement de peinture, sans que l?on ait au préalable préparé les murs en les débarrassant de leur poussière et de leurs écailles, traces du temps qui passe et d?une absence d?entretien, tout en multipliant les embouteillages, apanage du centre-ville au quotidien. Il est à souhaiter qu?il n? y ait pas de gros orages avant la visite de Sarkozy, car toute la peinture risquerait de disparaître avec les eaux de pluie. Mais, là où le commun des Constantinois est resté sans voix, c?est au niveau du plateau du Mansourah, tout au long du siège de la 5e région militaire, là où le président français sera hébergé. En effet, pour les non avertis, les lieux donnent l?impression d?un « day after » car tout a été « dérangé », aussi bien les trottoirs que les terre-pleins. Des centaines de mètres de trottoirs vont être refaits avec, en prime, des séparations de voies et des ronds-points fleuris à souhait de roses autant que de fleurs diverses, que l?on s?évertue de faire éclore hors saison. Et le tout en un temps record, puisque des dizaines d?entreprises activent pratiquement 7 jours sur 7, et presque H24. Même les rues de traverse du quartier de Sidi Mabrouk, qui n?ont pas eu les faveurs d?un goudronnage en règle depuis?l?Indépendance, ont vu leurs ornières comblées. Et dire qu?au niveau de la cité Loucif, par exemple, des trottoirs attendent la fin de travaux entamés il y a plus de?deux ans !
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)