Toute l'Algérie - Maisons d'édition en Algérie

Maisons d'édition en Algérie ALGERIE

Vues : 12725


Cette rubrique est entièrement consacrée à Maisons d'édition en Algérie Si vous possédez des informations ou des commentaires sur ce sujet, n'hésitez pas à les partager avec les autres internautes. Cet espace d'information est ouvert à la libre expression, mais dans le sens positif du terme. Nous vous remercions pour votre participation.





Bonjour je souhaite éditer mon 11ème roman en Algérie et je cherche une maison d'édition sérieuse. Merci L'intitulé du roman Kintichi l'humanimal ou le livre du roi Egnosnem CV : Mohamed Habib Hamed Date et lieu de naissance : Moularès le 28/11/1945. (voir web pour cv) Fonction : Professeur retraité de l’Enseignement Supérieur. Fils de mineur syndicaliste, cet ancien de la Sorbonne - Paris 3, obtient un doctorat d’État es-lettres avec une thèse intitulée Le conte oriental et son traitement jusqu'à la Révolution, sous la direction du professeur émérite Jacques Chouillet. Il participe à plusieurs colloques, aussi bien en Tunisie qu'à l'étranger (bicentenaire de la Révolution française). Spécialiste de la Révolution française, il publie plusieurs articles et recherches scientifiques ayant un étroit rapport avec le conte oriental, le monde arabo-musulman, l’Espagne et le XVIIIe siècle. Sa production romanesque a donné lieu à plusieurs ateliers et colloques nationaux et internationaux ainsi qu'à plusieurs articles de presse (43). - Sousse 2000 CIEF (Centre International d’Etudes Francophones) où quelques ateliers lui ont été consacrés avec la participation de plusieurs professeurs tunisiens et américains. Session V : L’humour chez Mohamed Habib Hamed (répondant Mohamed Habib Hamed, Salle Bizerte) Président: Elwood Hartman, Washington State University Secrétaire : Anne Marie Souriau, Fairfield University 1- Professeurs tunisiens : - Abderrazak Bannour, professeur, universioté 9 avril Tunis « Gor et Magor » - Azzouna jalloul, professeur université la Manouba « L’œil du mulet » -Dahmani Samia, département d’anglais la manouba « Zooz » -Fouli Janet département d’anglais Manouba « La mort de l’ombre » - Hédi Khelil « l’Idéologie de Mohamed Habib Hamed » Session II : L’humour chez Mohamed Habib Hamed (répondant Mohamed Habib Hamed, Salle Bizerte) Président : Elwood Hartman, Washington State University Secrétaire : Anne Marie Souriau, Fairfield University 2- Professeurs américains : Professeur Elwood Hartman. Washington Stat University. : « Présentation de l’œuvre de Mohamed Habib Hamed» Pr Anne Marie Souriau, Fairfield University USA « Temps conflictuels, sarcasme et ironie dans l’œuvre de MHH » Maureen Curnow, University of Montana Missoula. USA « Le Mahtuvu, » Will Roaf, University of Montana Missoula. « Une approche linguistique aux œuvres de Mohamed Habib Hamed » Invitation aux USA Washington (DC University) 2002, invité par le MLA pour une série de conférences dont l’intitulé est : Castigat ridendo mores. - Dahmani Samia : conférence donnée à Chicago sur le roman de « Zooz » sur le thème l’humour et le sarcasme (en anglais) chez Mohamed Habib Hamed 2002 Publications La Mort de l'ombre, éd. Lanterne magique, Tunis, 1992, réédité en 1994 Description de la société minière à une époque charnière, (1953/58) un nid de misère vécu par l’auteur lui-même. Chaleur, sirocco et exploitation s’acharnaient sur les ouvriers…. Gor et Magor, éd. Lanterne magique, Tunis, 1994. Traduit en langue arabe par l’auteur. Une image d’une société dépravée, partagée, hachurée et découpée et qui part à la dérive à tous les niveaux, lutte ancestrale ville campagne ; où les intellectuels sont jugés par de faux juges ignorants…. Zooz, le pet de loup, éd. Lanterne magique, Tunis, 1996 L’instituteur est désormais à la retraite. Il est alors ignoré et amoindri, même son nom s’en trouve être affecté et de Sidi Abdelaziz il redevient azzouz et vers la fin Zooz… L'Œil du mulet ne me plaît pas, éd. Lanterne magique, Tunis, 1999 Ce roman est dédié à la femme battue et à toutes les femmes de la Tunisie et du monde. Le Mahtuvu, éd. Lanterne magique, Tunis, 2000 Quand le personnage se révolte, il s’échappe de l’encrier et se met à la place de l’auteur pour créer sa propre vision du monde libre….. Cactus, éd. Lanterne magique, Tunis, 2004 Le retour de l’enfant prodige, le savant, grâce à une lettre mal écrite par la mère ignorante, choisit de rentrer au bercail pour vendre du pain et des œufs et traire les deux chèvres….. Tabroorie, l'âne qui rit, éd. Lanterne magique, Tunis, 2002 L’âne devient philosophe ! Il se transforme en Ânetellectuel et écrit son propre roman…… Le Rat de Sagdood, éd. Lanterne magique, Tunis, 2004) Que reste-t-il après le départ à la retraite….toute une vie passée au fil du miroir de l’avenir. 41 délires révolutionnaires, éd. Lanterne magique, Tunis, 2014 Sorte de fables sous formes de « Maqamat » sarcastiques sur la « Révolution » tunisienne qui se passe en janvier (hiver) et est appelée « printemps » arabe ! PS ; Quelques un de mes romans figurent à la Bibliothèque Nationale Paris.
Hamed mohamed habib - Professeur Universitaire retarité et écrivain (10romans) - Denden, Tunisie

25/10/2023 - 558666

Commentaires

Je comprends votre frustration face à cette situation. Il peut y avoir plusieurs raisons pour lesquelles vos romans sont publiés par des maisons d'édition étrangères plutôt que par des maisons d'édition locales en Algérie. Voici quelques éléments à prendre en compte : Critères de sélection : Chaque maison d'édition a ses propres critères de sélection et préférences en matière de publications. Il se peut que les maisons d'édition locales en Algérie aient des critères spécifiques qui ne correspondent pas exactement à votre style d'écriture ou au genre de vos romans. Thématiques abordées : Les maisons d'édition locales peuvent également préférer publier des œuvres qui reflètent davantage la réalité et les préoccupations spécifiques de la société algérienne. Si vos romans abordent des thèmes ou des sujets qui sont moins en phase avec ces préoccupations locales, cela pourrait expliquer pourquoi ils sont refusés par les maisons d'édition locales. Contraintes économiques : Les maisons d'édition locales peuvent également être confrontées à des contraintes économiques, notamment en ce qui concerne les coûts de production, de distribution et de promotion des livres. Le fait de publier des livres à des prix abordables en dinars peut être un défi pour elles, en raison des coûts de production élevés ou d'autres contraintes financières. Marché du livre local : Le marché du livre en Algérie peut avoir ses propres dynamiques et défis. Les maisons d'édition peuvent adapter leurs publications en fonction des goûts et des demandes du marché local. Si vos romans s'adressent à un public spécifique ou s'ils ne correspondent pas exactement aux tendances actuelles du marché du livre en Algérie, cela pourrait également influencer la décision des maisons d'édition locales. Il est important de noter que ces raisons sont des hypothèses générales et qu'il peut y avoir d'autres facteurs spécifiques à votre situation individuelle. Pour obtenir des réponses plus précises et des explications, il pourrait être utile de contacter directement les maisons d'édition locales avec lesquelles vous avez soumis vos romans et demander des retours ou des explications sur leurs décisions. En attendant, il est encourageant de savoir que vos romans sont disponibles auprès de maisons d'édition étrangères et sur des plateformes de vente en ligne, ce qui permet à vos lecteurs de les acquérir. Vous pouvez également continuer à explorer d'autres possibilités pour promouvoir vos livres localement, telles que participer à des salons du livre, des événements littéraires ou chercher des partenariats avec des librairies locales pour les rendre plus accessibles au public algérien.
Hichem - Webmaster - Tlemcen, Algérie

15/05/2023 - 554503

Commentaires

Je suis vraiment navré. Je n'arrive pas à comprendre pourquoi mes romans sont publiés par des maisons étrangères et lorsque je les propose à des maisons d'édition de chez nous, elles refusent leur publication. Mes lecteurs souhaitent acquérir mes livres ici chez nous en dinars et non à des prix exorbitants allant de 16 jusqu'à 53 euros. Si quelqu'un veut bien m'expliquer cette aberration ? Mes livres sont disponibles chez amazon.fr et chez les éditions muse, chez fnac, Lireka, etc..... Il suffit d'indiquer les titres tels que : "L'orphelin", "Le crépuscule des damnés", "La face cachée d'une vie".
Mohammed ZAOUI - Retraité - Commune MASCARA 29006, Algérie

13/05/2023 - 554453

Commentaires

bien le bonjour. pourrais-je connaitre les conditions de publication de mon livre que je viens de terminer s'il vous plait? Mon livre traite de l'éducation. et s'intitule "le parcours ardu mais exaltant d'un enseignant d'autrefois" avec mes remerciements.
Chaïb Hammou - retraité - Nédroma, Algérie

20/01/2022 - 535243

Commentaires

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)





Aucune annonce n'est disponible










Aucune entreprise n'est disponible









Aucun vidéo n'est disponible










Aucune bande sonore n'est disponible








Aucun lien n'est disponible