Alger - La Société des Centres Commerciaux d'Algérie, Bab Ezzouar

La Société des Centres Commerciaux d'Algérie, Bab Ezzouar ALGERIE

Vues : 639


Cette rubrique est entièrement consacrée à La Société des Centres Commerciaux d'Algérie, Bab Ezzouar Si vous possédez des informations ou des commentaires sur ce sujet, n'hésitez pas à les partager avec les autres internautes. Cet espace d'information est ouvert à la libre expression, mais dans le sens positif du terme. Nous vous remercions pour votre participation.



Centre commercial de Bab Ezzouar 1000 dinars pour 6 h 30’de parking Ces dernières années, le citoyen algérien a découvert les « parkingueurs » professionnels qui, quotidiennement, imposent leurs tarifs qui varient entre 30 et 50 dinars en fonction de la tête du client et de la durée du stationnement. Le 7 août, 48 heures après son ouverture officielle, je découvre le centre commercial de Bab Ezzouar dont je deviens un visiteur et client attitré. Les vendredi, je fais les courses pour la semaine sans oublier la pause détente dans les différents snacks et cafétérias. Le personnel est sympa et le parking est gratuit pendant ces premières semaines. Je m’absente pendant 03 semaines et à mon retour j’embarque toute la famille pour une « grande khordja » au centre commercial. Arrivés vers 11 h, nous commençâmes la visite des lieux avec les premiers achats dans les différentes boutiques. Après la pause déjeuner vers 14 h, reprise de la tournée avec l’étape incontournable du supermarché. A 17 h 30’, le caddie bien rempli, nous nous dirigeâmes vers le parking. Arrivé à la caisse, le préposé nous réclama 980 dinars. Hé bien oui chers concitoyens, entre la 6° et la 7° heure de stationnement, votre porte-monnaie se trouve soulagé de presque 1000 da (cardiaques et diabétiques, s’abstenir). Je tiens à préciser qu’à l’entrée du parking, il n’y a aucune indication sur les tarifs à payer pour le stationnement. Au centre commercial de Bab Ezzouar, si vous pensez avoir fait une affaire en sortant du supermarché (les prix pratiqués sont presque les mêmes que dans la plupart des superettes), vous allez déchanter rapidement. Après cet épisode, il faut affronter le calvaire de la circulation pour rejoindre le domicile. 40 kms en aller-retour et la moitié du réservoir est consommée pour accentuer encore un peu plus la pollution atmosphérique. A mon avis, ce centre commercial doit être assujetti à la taxe carbone. L’arnaque du parking vous donne une migraine atroce et votre arthrose cervicale se réveille sur le chemin du retour, ce qui induit une halte chez notre ami Omar, le pharmacien du quartier. Une tisane relaxante pour éviter l’éventuelle insomnie, et des pilules et suppositoires pour 1000 da (ça passera difficilement !!). Tout compte fait, je préfère faire des achats dans les superettes de mon quartier et ne payer que 50 da à Alilou le « parkingueur » (avec en bonus les dernières nouvelles sur le Mouloudia et le Barça). Alilou aidé le plus souvent par son fils Samir, jeune bachelier inscrit en 1° année à l’université de …Bab Ezzouar, espérant un jour investir dans le plus grand parking du pays. Des amis et proches m’ont relaté la même mésaventure. Nous avons juré de ne plus accepter ce genre d’arnaques en alertant toutes les connaissances qui n’ont pas encore visité ce centre commercial.est En conclusion et juste pour rire : - Quand on va dans un supermarché, on espère que nos courses seront 5 à 10 % moins chères que la concurrence. Avec nos 10 000 da d’achats, nous avons payé un supplément inattendu de 10 %. - au rayon boucherie quand j’ai pris des escalopes de dinde à 750 da le kg (j’ai eu une pensé pour la pauvre volaille), j’avais oublié qu’avec un parking à 1000 da, c’était moi le dindon de la farce. - comme pour un plat bien épicé, l’entrée est toujours facile mais gare à la sortie. « ouallah ya sahbi, bezef , c’est très trop ! » A la nuit tombante, en quittant ce centre, il m’a paru comme un moulin à vent. Mourad de la Mancha
Mourad - Chef d'entreprise - Alger, Algérie

11/10/2010 - 7352

Commentaires

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)





Aucune annonce n'est disponible











Aucun vidéo n'est disponible










Aucune bande sonore n'est disponible