Alger - Abderrezak Fakhardji

Abderrezak Fakhardji Alger

Vues : 316
Cette rubrique est entièrement consacrée à Abderrezak Fakhardji Si vous possédez des informations ou des commentaires sur ce sujet, n'hésitez pas à les partager avec les autres internautes. Cet espace d'information est ouvert à la libre expression, mais dans le sens positif du terme. Nous vous remercions pour votre participation.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
Bonjour, je suis le fils de feu Abderrezak Fakhardji et je posède des informations à ce sujet et je voudrais les partager avec les internautes, merci et à bientot.
Fakhardji Tewfik - salarié - grasse, France

26/12/2014 - 231446

Commentaires

Professeur de musique classique algérienne, feu Abderrezak Fakhardji, a consacré toute sa vie au service de cet art national. Le défunt s’est, très jeune, initié au contact de ses deux frères aînés, Hamidou et Mohamed, à la musique classique andalouse. Abderezzak Fakhardji (Alger, 6 juin 1911 - 1984) est un musicien et professeur musique arabo-andalouse algérienne de haute facture musicale. Il est considéré comme un monument de cette musique. Professeur de musique classique algérienne, feu Abderrezak Fakhardji, a consacré toute sa vie au service de cet art national. Le défunt s’est, très jeune, initié au contact de ses deux frères aînés, Hamidou et Mohamed, à la musique classique andalouse. Il jouait avec aisance à la percussion, à la mandoline et au violon-alto. En 1929, il adhère à la toute nouvelle association, El Andaloussia, où son frère Mohamed y enseignait. Il aura la chance de rencontrer un disciple du maître Mohamed Sfindja, décédé en 1908, en la personne de Makhlouf Bouchara auprès duquel il recueillera quelques morceaux relativement rares. Au lancement de l’association El Djazaïria — connue depuis 1951 sous l’appellation d’El Djazaïria-El Mossilia — en janvier 1930, il décide, en compagnie de son frère Mohamed, de l’intégrer. Son passage au niveau de cette association lui permit d’enrichir son répertoire auprès de Mohamed Ben Teffahi, fidèle disciple de Mohamed Sfindja, et auquel il succédera, plus tard, pour former, à son tour, toute une pléiade d’élèves. Expérience aidant, il occupa respectivement de 1935 à 1952 et de 1952 à 1982, les fonctions de Abderrezak Fakhardji a participé en 1996, 1968 et en 1972 à plusieurs festivals nationaux de musique classique, organisés par le ministère de l’Information chargé de la Culture. Pour ceux qui s’en souviennent, il a eu à assurer la direction de l’Orchestre d’Alger, mettant en relief la richesse et la qualité du patrimoine musical, face à une représentation étrangère dont, entre autres, le Maroc, la Tunisie, la Libye, l’Egypte, la Syrie, l’Iran, la Turquie, l’Espagne. Pour le jeune élève qu’il était à l’époque, Sid Ahmed Serri garde de bons souvenirs de son illustre et irremplaçable professeur. « C’était, confie-t-il, un grand monsieur sans lequel il n’y aurait pas cet imposant répertoire musical. C’était un professeur exceptionnel. Je ne pense pas qu’il y aurait eu un autre professeur comme lui et ce, à travers le territoire national. » Le président de l’association Abderrezak Fakhardji, Abdelwaheb Nefil, estime, pour sa part, que ce recueillement sur sa tombe est la moindre des choses à faire à défaut d’organiser un concert à la dimension de l’homme. « J’aimerais attirer les médias pour sensibiliser davantage le public sur l’importance de ce grand maître qui a pérennisé la musique classique algérienne jusqu’à nos jours », dira-t-il. Abderrezak Fakhardji est décédé, à l’âge de 73 ans, le 12 janvier 1984, suite à une maladie
- tindouf, Algérie

01/03/2012 - 28091

Commentaires





Aucune photo n'est disponible









Aucune annonce n'est disponible










Aucune entreprise n'est disponible









Aucun vidéo n'est disponible










Aucune bande sonore n'est disponible








Aucun lien n'est disponible