Ain Témouchent - Beni Saf

BENI-SAF: Les constructeurs de bateaux à l’étroit

Avec l’avènement des programmes de soutien à la relance et à la croissance économiques (PSRE) et (PSCE), le secteur

de la pêche, dans la wilaya d’Aïn-Témouchent, est passé à la vitesse de croisière dans le domaine de la construction navale destinée à la pêche halieutique et pélagique.

Des moyens colossaux ont été mis par l’Etat au profit des professionnels grâce à ces deux programmes et le dispositif ANSEJ. Présentement, il existe au port de Béni-Saf dix constructeurs dont un étatique menant une concurrence farouche et chacun d’eux défend et vante sa production auprès de bon nombre de clients devenus plus exigeants en qualité et d’assez bons négociants en terme de prix et de choix de type d’embarcations. Selon des armateurs de grande expérience, le produit fabriqué localement reprend ses droits ternis par la désinformation longtemps véhiculée, intentionnellement ou non, par certains, induits en erreur par la rumeur. En effet, il concurrence bien les produits d’outre-mer que certains circuits, se trouvant à des paliers décisionnels et exécutifs, l’ont tout de même discrédité sans fondement. Les terre-pleins de la partie ‘est’ du port sont quasiment surexploités, et les constructeurs oeuvrent à l’étroit, à tel point qu’il est difficile, pour l’observateur en visite, de distinguer pour qui les ouvriers travaillent et à qui appartient tel ou tel autre bateau en construction. Sur ce plan précis, l’EGPP bien qu’elle tire profit à fond en matière de concession de terrain pour chaque constructeur (50 à 55 mille dinars/mois pour 150 m²), doit revoir son plan pour permettre aux constructeurs d’oeuvrer dans des conditions d’hygiène et de sécurité appropriées. Cette tâche peut paraître, pour certains, quelque peu difficile étant donné que le port est en chantier et une bonne partie des terre-pleins est réservée à cet effet, mais d’ores et déjà cela doit faire l’objet d’une sérieuse réflexion par la suite car, il faut l’avouer, on assiste à une grande confusion à tel point que personne n’arrive à distinguer les limites de l’un ou de l’autre. En parcourant l’aire réservée au montage des chalutiers et sardiniers, l’on a accosté K.T Djamel, ingénieur d’Etat en construction navale et établi à Béni-Saf depuis plus de 15 ans. En deux ans (2005-2006) il est arrivé à livrer 10 bateaux de pêche de 12 à 22 m de long et de capacité de 45 à 90 tonneaux actionnés par des moteurs de 240 à 1000 CV. Comment se procure-t-il les matériaux de construction et les équipements? Et est-ce-qu’ils sont de qualité requise? K.T Djamel explique que l’oeuvre vivante, c’est-à-dire la partie du bateau en contact avec l’eau est réalisée avec du bois d’importation pas toujours disponible en quantité et en qualité souhaitées. Et l’oeuvre morte, c’est-à-dire la partie au-dessus du plan d’eau est fabriquée à l’aide du bois local disponible à Sidi Bel-Abbès, Saïda, Khenchela et Béjaïa. Outre la menuiserie marine, la confection et le montage, les ouvriers de l’entreprise K.T. Djamel sont formés dans les métiers de soudure, de tour et en hydraulique. Au fait, il y avait pas moins de 30 ouvriers que oeuvraient, le jour où l’on s’est déplacé au port de Béni-Saf.

C’est un métier noble, traditionnel et fatiguant mais fascinant et attractif pour les gens de la mer. En poussant davantage sa curiosité, l’on constate que chacun travail pour soi et la notion d’associativité est inexistante. C’est ce manque d’organisation professionnelle qui fait défaut.

Et il n’est «pas vécu uniquement à Béni-Saf mais il est national» souligne K.T Djamel.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
bonjour ,, a titre d information : je vend les filtres d origines haute gamme ( huile ,, air ,, fuel ,, séparateur ,, ) pour chalutier de pêche et engins de marque BALDWIN ,, DONALDSON ,, FLEETGUARD . magasin situé a ghazaouet ,,, tel 07 74 30 17 21
HADDOUCHI ABDELOUAHEB - COMMECANT - GHAZAOUET, Algérie

14/02/2017 - 324970

Commentaires

le prix pour un sardinier de 14m de long avec un moteur de 240cv mes salutations
lalouche ahcen - armateur - jijel, Algérie

28/07/2012 - 36953

Commentaires