Ain Témouchent - Beni Saf

Béni Saf (Aïn Témouchent) - ÉRADICATION DE LA DÉCHARGE SAUVAGE DE GHAR RIBOUX: Le terrain sera utilisé pour créer un espace commercial

Béni Saf (Aïn Témouchent) - ÉRADICATION DE LA DÉCHARGE SAUVAGE DE GHAR RIBOUX: Le terrain sera utilisé pour créer un espace commercial


Les services de la commune de Béni Saf ont lancé tout récemment une vaste opération de nettoiement pour l’éradication de la décharge sauvage du nom de Ghar Riboux, considérée comme un véritable point noir au niveau du quartier En Nahda, après les amoncellements fréquents des déchets inertes dans cette partie de la cité minière.

À cet effet, les autorités locales de la commune comptent transformer ce sinistre endroit en un espace commercial pour son exploitation dans l’intérêt général. C’est ce qu’a affirmé Nadjim Derouiche, président de l’Assemblée populaire communale de Béni Saf.

Ce dernier a tenu à préciser que cette opération d’envergure qui se déroule au niveau de Ghar Riboux n’en est pas la première, puisqu’elle a été précédée par d’autres opérations que les services communaux ont menées à travers d’autres endroits considérés comme des points noirs qui ont porté atteinte à l’environnement et au statut de la cité minière qui attirent des centaines de milliers d’estivants à chaque saison estivale.

Les riverains et même ceux qui n’habitent pas dans cette région ont cette mauvaise habitude, par manque de civisme, de se diriger vers ce lieu pour déverser leurs déchets inertes qui résultent des travaux entrepris dans leurs constructions individuelles et en ont fait une décharge sauvage. C’est pourquoi et pour ne pas laisser le champ libre à ces derniers après les travaux de déblaiement pour débarrasser cet endroit des tonnes de déchets solides, le conseil communal de Béni Saf a basé ses objectifs sur la transformation de cet endroit en un espace commercial de proximité destiné aux habitants du quartier En Nahda et de transférer l’actuel marché situé au cœur de ce quartier populeux situé entre le Plan II et Sagla du côté de la carrière et qui cause des perturbations de la circulation routière et, par ricochet, provoque des désagréments aux habitants avec toutes les conséquences que cela suppose.

“C’est donc la quatrième ou cinquième opération qu’on a effectuée avec l’aide de la cimenterie qui a mis à notre disposition les équipements nécessaires. Nous allons poursuivre ces efforts pour permettre à la cité minière de retrouver son lustre d’antan afin de récupérer l’assiette de terrain pour en faire un choix pour injecter le projet de réalisation d’un marché de proximité officialisé par un procès-verbal.”

Il est utile de rappeler que depuis son installation à la tête de la municipalité, Nadjim Derouiche, le P/APC de Béni Saf, s’est engagé à faire de la préservation de l’environnement son cheval de bataille.

Conscient de la tâche qui l’attendait en raison d’une situation environnementale catastrophique cumulée depuis plusieurs années en raison d’un délaissement et d’une mauvaise prise en charge tant décriée aussi bien par les écologistes que par les citoyens, l’édile de Béni Saf vient donc de prendre les choses en main.

En effet, après l’opération d’éradication d’envergure lancée en avril de l’année écoulée qui a touché trois décharges sauvages à l’origine de nuisances causées sur l’environnement immédiat dont celle située à proximité du cimetière de Sidi Sohbi, celle située dans la zone urbaine nouvelle (Zhun) à proximité de la crèche El-Feth ou encore la décharge sauvage de Fontaguera, les services du bureau d’hygiène de la commune de Béni Saf ont lancé au tout début du mois d’octobre de l’année 2020 une vaste campagne de nettoyage au niveau du quartier de Ghar El-Baroud, destinée à l’éradication des points noirs et des décharges sauvages, notamment celle située à proximité de la forêt de Ghar El-Baroud du nom de Tir, considérée comme un véritable dépotoir de toutes sortes de déchets et qui donnait une mauvaise image à la ville.

Un léger mieux en terme d’amélioration du cadre de vie a été ressenti par la population.




Photo: © D.R

M. LARADJ
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)