Adrar - Revue de Presse

Adrar : le présumé assassin de la policière devant la justice

La Cour suprême a rejeté, cette semaine, la demande de pourvoi en cassation introduite par B.A., l'assassin présumé de sa subordonnée, l'officier de police C. H.B., pour le motif de vice de forme de procédures.
Ce prévenu sera alors jugé dans les jours qui viennent. Les faits remontent au 17 juillet 2010 quand le corps de la jeune officier de police a été découvert baignant dans une mare de sang, la gorge tranchée, sur la chaussée de la pénétrante Est de la ville vers 8 h du matin. Les indices de l'enquête ont mené à l'arrestation du commissaire de la P.J, qui n'est autre que le chef hiérarchique de la victime. Ce dernier, qui nie encore tous les faits qui lui sont reprochés, a été placé, en date du 3 août 2010, sous mandat de dépôt par le juge d'instruction d'Aoulef pour le motif d'homicide volontaire avec préméditation.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)