Alger - Revue de Presse

Confédération africaine des échecs : Domiciliation du siège à Alger et plan d'action


Confédération africaine des échecs : Domiciliation du siège à Alger et plan d'action
C’est aujourd’hui à partir de midi au siège de la Fédération Algérienne qu’il sera procédé à l’installation officielle du siège de la Confédération africaine des échecs présidée, par l’algérien Lakhdar Mazouze La cérémonie symbolique en soi-même se déroulera en présence du directeur général des sports du ministère de la jeunesse et des sports, Monsieur Hocine Khennouche et de ses proches collaborateurs, du président de la confédération africaine des échecs, Monsieur Lakhdar Mazouz, de la présidente de la fédération algérienne des échecs Madame Taous Ameyar et des membres du bureau fédéral. Lors d’un entretien avec le directeur général des sports tenu le jeudi 19 novembre 2010 au siège du ministère de la jeunesse et des sports en présence de la présidente de la FADE, le président de l’union africaine des échecs a exposé les grandes lignes directrices de son plan d’action pour les quatre années à venir. A cet effet, l’Algérie constituerait une base de lancement d’opération de développement du jeu d’échecs en Afrique avec des retombées positives sur notre pays et notre jeunesse. Dans cet esprit parmi les actions projetées il y a l’organisation de trois à quatre réunions du Bureau Exécutif de l’UAE et une assemblée générale annuelle, la création d’une Académie du Jeu d’Echécs (la première en Afrique) qui s’occuperait de la formation tous azimuts en relation avec les instituts du sport, la mise sur pied de séminaires de formation d’arbitres internationaux et d’entraîneurs en relation avec la Fédération Internationale des Echecs qui prendrait en charge la venue des experts en la matière, l’organisation de compétitions zonales africaines, l’organisation de séminaires sur l’introduction du jeu d’échecs en milieu scolaire dans les pays africains en relation avec la commission du jeu d’échecs en milieu scolaire de la FIDE, de l’UNESCO et du CSSA, la construction d’un site internet actif de l’Union africaine des échécs qui jouerait un rôle extrêmement important dans la communication et dans la mise en exergue des activités de l’UAE, la publication d’une revue trimestrielle de l’UAE qui relaterait les activités des fédérations africaines. Il faut dire cependant que la réussite des actions projetées par la Confédération Africaine des Echecs est liée d’abord au soutien de ses propres membres, de la fédération internationale des échecs, de la fédération algérienne des échecs et au soutien primordial du ministère de la jeunesse et des sports dont l’implication signalerait ainsi les dispositions de l’Algérie à s’impliquer, également, dans le développement des Echecs en Afrique.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)
X

Notre page facebook