Alger - A la une


Casoni regrette l'inefficacité offensive face à l'ASAM



L'entraîneur français du MC Alger Bernard Casoni a regretté l'inefficacité offensive de son équipe, tenue en échec vendredi soir au stade du 5-Juillet face à l'AS Aïn M'lila (1-1), dans le cadre de la 1re journée du championnat de Ligue 1 de football.«On s'est créé beaucoup de situations intéressantes. Mes joueurs se sont montrés dangereux à maintes reprises devant les buts adverses, malheureusement, l'efficacité nous a fait défaut. Après, nous avons trouvé la faille dans les dix dernières minutes de jeu, mais derrière sur un moment de déconcentration, nous avons concédé un but bête. Dommage car il ne restait plus assez de temps pour aller chercher ce second but», a réagi Casoni à l'issue de la partie. Auteur du meilleur recrutement durant l'intersaison, selon les observateurs, le MCA a complétement raté son départ devant plus de 30 000 supporters, face à une équipe de l'ASAM qui aurait pu prétendre à la victoire. Le MC Alger, déjà dos au mur, est appelé à réagir dès la prochaine sortie, lundi face au Paradou AC au stade Omar-Hamadi (20h45), dans l'objectif de confirmer son statut de l'un des favoris pour la succession de l'USM Alger. «Il faudra tout faire pour se racheter et réaliser un résultat positif lundi face au PAC. Une équipe plus redoutable que l'ASAM, il faudra vraiment être à la hauteur pour déjouer cette jeune formation pétrie de qualité», a ajouté Casoni. Le technicien marseillais (57 ans) signe son retour sur le banc du «Doyen», une année après l'avoir quitté pour aller rejoindre le club qatari d'Al-Khor, avec lequel il avait eu une courte expérience de cinq mois.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)