Bénéfices de l'ail




Les 7 bienfaits de l’ail #1 Un puissant antibactérien et antivirus En raison de sa remarquable activité antibactérienne et antivirale, l’ail est utilisé depuis des siècles pour combattre bactéries et virus divers. En effet, son ingrédient actif principal, l’allicine, contient de puissantes propriétés antibactériennes, antifongiques et anti-virales connues pour tuer de nombreuses bactéries pathogènes. (Rappelez-vous de ma petite histoire des esclaves égyptiens ou encore des soldats romains qui l’utilisaient pour booster leur immunité !). Le petit mot de DocteurBonneBouffe.com : L’ail est un excellent condiment à rajouter dans nos plats l’hiver ou pendant les périodes où l’on ressent une petite baisse d’immunité. En plus, il est tellement bon ! #2 Il limite le risque d’intoxications alimentaires De par ses propriétés anti-bactéries, certaines études ont permis de mettre en évidence que la consommation d’ail aiderait à prévenir les intoxications alimentaires en détruisant les bactéries comme la bactérie E. Coli, le Staphylococcus aureus ou encore le Salmonella enteritidis. Le petit mot de DocteurBonneBouffe.com : Si rajouter de l’ail dans ses plats diminue le risque d’intoxication alimentaire, n’hésitez pas à le rajouter la prochaine fois que vous allez au restaurant :). #3 Un puissant antioxydant L’ail est une source importante d’antioxydants qui ont la particularité de détruire les radicaux libres (=des molécules qui détruisent nos cellules saines et sont à l’origine du vieillissement et de l’apparition d’un grand nombre de maladies). Le petit mot de DocteurBonneBouffe.com : Consommer de l’ail est donc bénéfique pour limiter les risques d’apparition de certaines maladies. #4 Il diminue l’inflammation L’ail est également connu pour ses vertus anti-inflammatoires. Or, de nombreuses maladies impliquent une inflammation plus ou moins locale dans l’organisme (bien qu’on ne sache pas encore si l’inflammation en est l’origine ou la conséquence). #5 Il réduit le mauvais cholestérol Administré sur le long terme, l’ail permettrait d’améliorer les hyperlipidémies (=taux de lipides sanguins trop élevés). En effet, on constate que sa consommation entraîne une amélioration du cholestérol HDL (le « bon » cholestérol) et une diminution du cholestérol LDL (le « mauvais » cholestérol). #6 Il diminue les risques d’hypertension L’ail est connu pour faire baisser la tension artérielle. Le petit mot de DocteurBonneBouffe.com : Pour cette raison, il est conseillé de ne pas utiliser l’ail à des doses thérapeutiques en cas d’hypotension. #7 Il diminue le risque de maladies cardiovasculaires L’ail possède de puissants bienfaits cardiovasculaires. Il diminue les risques d’hypertension, comme nous l’avons vu dans le point précédent, et il est également réputé pour diminuer la coagulation sanguine en réduisant la formation de caillots sanguins. Si l’on ajoute ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires, on comprend pourquoi l’ail est connu pour atténuer les risques d’athérosclérose (=dépôt de mauvaises graisses sur la paroi des vaisseaux sanguins) et d’infractus du myocarde.



Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)