Algérie - Revue de Presse


Zones industrielles



Un constat alarmant Les pôles industriels de Rouiba, Réghaïa et Oued Smar demeurent malgré leur importance abandonnés à leur sort en termes de restructuration. L?environnement des unités industrielles intervenant au niveau de ces sites est marqué par une grave détérioration. L?expansion du tissu industriel n?a pas été suivi d?efforts conséquents en matière de développement des infrastructures de base et de commodités? Les défaillances criantes marquent actuellement l?état du réseau routier. La grave altération de la couche d?asphalte de ces artères pénalise durement la circulation des véhicules, et, en particulier, ceux de type poids lourds. L?état du réseau d?éclairage est aussi à déplorer. Si certains candélabres ont été endommagés par les effets des man?uvres mécaniques, une bonne partie des installations n?est plus fonctionnelle. Les espaces bordant les routes sont loin de refléter la vocation de ces zones. Leur état d?abandon dénature les lieux. Les arrêts de bus aléatoires ne sont pas dotés d?abri. Les travailleurs doivent attendre leur transport sous les contraintes climatiques. Par ailleurs, les plaques d?orientation sont arborées d?une manière informelle. Leur disposition anarchique désoriente notamment les visiteurs. Les aménagements urbains de certaines entités industrielles sont loin des normes requises en matière d?embellissement. Nos démarches auprès de Gestimal-Oued Smar afin de s?enquérir des éventuels plans de développement des ZI sont restées vaines. Les responsables de cette structure chargée de la gestion de ces ZI nous ont affirmé leur indisponibilité à aborder le sujet, vu que l?équipe dérageante est nouvellement installée. Toutefois, le chalet de fortune qui abrite le siège de cette entreprise dénote des moyens dérisoires dont elle dispose afin de mener sa tâche qui se révèle bien ardue. Cependant, l?amélioration du cadre d?activité de ces ZI demeure indéniablement un paramètre indissociable de la relance de ce secteur.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)