Algérie


Yves Saint Laurent : "Notre monde à l’époque était Oran et non Paris. Ni Alger ...



Yves Saint Laurent :


Yves Saint Laurent : "Notre monde à l’époque était Oran et non Paris. Ni Alger, la ville métaphysique de Camus aux blanches vérités, ni encore Marrakech et sa bienfaisante magie rose. Oran, une cosmopole de commerçants venus de partout, et surtout d’ailleurs, une ville étincelant dans un patchwork de mille couleurs sous le calme soleil d’Afrique du Nord".
C'est la phrase partout citée lorsqu'on cherche un lien entre Yves Saint Laurent et sa ville natale. Difficile d'en savoir beaucoup plus. Il habitait au 11 rue de Stora, entre le Boulevard Sébastopol et le Boulevard Fulton, dans une "confortable maison". Il faut l'imaginer dans sa chambre, enfant, dessinant probablement déjà, et attendant que sa mère passe la porte en robe de soirée pour venir le border :

"De nombreux dîners étaient donnés dans notre confortable maison en ville, et je revois encore ma mère apprêtée pour un bal, venant m’embrasser pour me souhaiter bonne nuit, en longue robe de tulle blanc ornée de paillettes blanches en forme de poire".

Un milieu où l'élégance est une valeur suprême dans une ville qui étincelle d'un "patchwork de mille couleurs", on saisit aisément ce qui a pu nourrir le génie de cet homme.
Sans compter que les Oranaises avaient la réputation d'être les plus belles femmes du monde




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)