Algérie - Yahiaoui Omar


Yahiaoui Omar un sentimentaliste né



Né à Bab El Oued (Alger) au sein d’une famille modeste. Handicapé, il ne fréquenta jamais l’école et c’est en ramassant les bidons d’huile qu’il apprit à chantonner jusqu’au moment où Cheikh Ahmed El Mri, interprète de Chaâbi lui proposa (en 1975) de faire partie de son orchestre. Sa première chanson qu’il n’enregistra qu’en 1995 s’intitule « Lazem Nensak » (Il faut que je t’oublie), traduit une déception amoureuse vécue en 1977-78. Juste après, il compose Yamma Ya mma (Ô ma Mère) une chanson triste inspirée par la perte de sa propre mère. Pour cet amoureux du Chaâbi qui a commencé par le sentimental avant de glisser vers le social, le véritable démarrage ne vient qu’après la sortie de sa première cassette en 1996 chez Angham En Nasr.





Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)