Oran - Revue de Presse


Yaghmoracen, les compteurs de la discorde



Les représentantsdes habitants de la cité 870 logements de Haï Yaghmoracen ont tiré la sonnetted'alarme, hier, sur les risques qu'encourent les locataires à cause «duregroupement par la Sonelgaz des compteurs électriques dans une seule armoire»au niveau de chaque bloc.Les concernés nevont pas par quatre chemins pour demander à la Sonelgaz «de réinstaller lescompteurs électriques au niveau de chaque appartement pour prévenir des départsd'incendie qui sont enregistrés, périodiquement, dans cette cité».  Les concernés viennent d'adresser, en effet,une pétition à la Sonelgaz pour, d'un côté, appuyer cette revendication et, del'autre côté, dénoncer des malfaçons dans le regroupement des compteursélectriques dans des cabines, ce qui a été à l'origine d'une dizaine de départsd'incendie. Selon les représentants des habitants, le regroupement descompteurs électriques a été mal réalisé par les sous-traitants, ce qui expliqueles fréquents départs d'incendie, ces deux dernières années. Ils ajoutent qu'enplus des dégâts matériels, l'un des habitants de la cité a été gravement blessélors d'un départ d'incendie, ce qui lui a coûté un handicap permanent. «Le pire pourrait survenir à n'importe quelmoment si rien n'est fait pour y remédier. La Sonelgaz devra assumer toutes lesconséquences en cas d'accidents graves», menacent les concernés. Contacté à cepropos, un responsable du centre de distribution d'Oran de la Sonelgaz a confiéque cette revendication des habitants de réinstaller les compteurs électriquesau niveau de chaque appartement n'est pas possible. «Nous avons décidé deregrouper les compteurs électriques dans une seule cabine pour éviter la fraudequi a coûté à la Sonelgaz des pertes chiffrées à des millions de dinars. On nepeut plus revenir à l'ancienne installation, car rien n'assure que certainsabonnés ne vont pas profiter pour manipuler leurs compteurs», assure notresource. Concernant les risques évoqués par les habitants, elle précise que cesdéparts d'incendies sont dus, généralement, à des infiltrations d'eau nonsignalées par les abonnés.  Il est à signaler qu'une dizaine de départsd'incendie ont été recensés ces derniers mois dans cette cité. Le dernier endate avait totalement ravagé les dix compteurs d'électricité d'une cabinesituée dans l'un des blocs. Une situation qui avait suscité la colère deshabitants qui affirment que depuis que la Sonelgaz a regroupé les compteursdans des cabines au rez-de-chaussée de chaque immeuble, les départs d'incendiesont devenus fréquents.  Un incendie, qui a été enregistré dans l'undes bâtiments de la cité, avait causé un handicap permanent à un habitant qui afait, dans un moment de panique, une chute du quatrième étage.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)