Alger - A la une


USMH : Charef revient et remet de l'ordre dans la maison



USMH : Charef revient et remet de l'ordre dans la maison
Tatem : «On ne cèdera aucun point à Béchar» Belkaroui : «Les conditions sont plus favorables pour nous»
Alors que son retour des Lieux saints était prévu pour demain, Boualem Charef, l'entraîneur de l'USMH, est rentré avant-hier soir en provenance de La Mecque où il a séjourné pendant deux semaines. Sitôt à Alger, Charef n'a pas tardé à reprendre son travail. Cela nous pousse à croire que le coach harrachi n'est pas fatigué par son voyage. Sa présence hier matin au stade Lavigerie n'est pas passée inaperçue. Le driver de l'USMH ne semblait pas très fatigué par le voyage. Nombreux parmi les fidèles supporters qui ont assisté à la séance d'entraînement étaient ravis de le revoir reprendre aussi rapidement son travail. Certains n'ont pas manqué de le saluer. Ce retour rapide à ses fonctions n'a pas été sans provoquer certaines interrogations parmi le milieu sportif harrachi. Mais si l'on tient compte des propos d'un membre proche de l'équipe, on apprend que le coach harrachi n'était pas très satisfait du comportement de certains joueurs qui se sont manifestés par un manque d'assiduité. Il est vrai qu'après les fêtes de l'Aïd, certains éléments, notamment ceux qui habitent loin d'Alger, ont profité de l'absence du coach pour prolonger leur repos. Cela n'a pas été du goût de Boualem Charef qui a décidé de reprendre ses fonctions rapidement pour remettre un peu d'ordre dans la maison.
Les Harrachis ne jurent que par la victoire
En perspective du match qui les opposera à la JSS à Béchar ce samedi, les Jaune et Noir n'ont qu'une seule idée en tête : une victoire. Tant attendu à El Harrach par la grande majorité de fans, un succès fera grandement plaisir aux supporters. Dans le camp des joueurs, c'est la grande concentration. On ne pense qu'à cette rencontre. «On a déjà oublié les dernières performances pour se concentrer uniquement sur ce match», dira Mekioui le défenseur latéral harrachi. C'est dire que cette rencontre suscite un grand intérêt chez les Harrachis, encore plus chez les joueurs. Cependant, les choses ne seront pas aussi simples pour les Jaune et Noir qui auront à affronter un adversaire pas du tout facile à manier. Il s'agit de la JSS que l'on présente comme la révélation de l'année. A la veille de leur déplacement à Béchar, les poulains de Charef comptent bien retrouver leur verve qui les a caractérisés ces dernières semaines. D'ailleurs, un autre succès pour les camarades de Belkaroui n'est pas à écarter. Une chose est sûre, il ne leur sera pas facile face à un adversaire qui compte parmi les prétendants au titre de champion. Les poulains de Charef devront donc se transcender et rester très concentrés tout au long du match, s'ils veulent arracher un résultat positif. Même s'ils semblent confiants, Demou et ses camarades sont appelés à sortir le grand jeu pour ne pas se faire surprendre.
Demou régularisé
Chose promise, chose due, le président Laïb qui avait fait la promesse à Demou de lui octroyer ses deux mois de salaires restées impayées a finalement tenu sa promesse. Le défenseur harrachi a été régularisé mercredi soir rubis sur l'ongle, c'est ce que nous a confié une source proche de la direction.
Il sera bel et bien présent contre la JSS
Les déclarations de Demou dans l'entretien accordé à notre confrère d'El Heddaf et paru dans l'édition de mercredi dernier ont soulevé le courroux des dirigeants de l'USMH, et à leur tête le président Laïb. Ce dernier que nous avons tenté de joindre hier matin est reste injoignable. Mais selon un membre influent de la direction du club, on croit savoir que le premier responsable du club qui vient de régulariser son joueur veut en fait mettre fin à ce conflit à la veille du déplacement de l'équipe à Béchar. Notre source nous a révélé que Laïb et Demou se sont entretenus au téléphone hier matin, et Demou a promis qu'il sera présent à Béchar pour le match contre la JSS. Par ailleurs, si l'on en croit les propos d'un membre du staff technique, Demou sera parmi le onze harrachi ce samedi pour le match contre les Sudistes.
Tatem : «On ne cèdera aucun point à Béchar»
Comment préparez-vous la rencontre face à la JSS '
Dans de bonnes conditions, d'autant plus que le groupe est animé d'une grande volonté pour réussir un résultat positif.
Mais vous rendez-vous compte de la difficulté de votre tâche avec ce déplacement à Béchar où rares sont les équipes qui reviennent des points dans leurs bagages '
C'est sûr que cette rencontre sera difficile. Mais pour nous, ce déplacement n'est pas différent des autres. Il est vrai que ce match ne manque pas d'importance autant pour nous que pour notre adversaire, mais le fait que nous soyons leader, on défendra crânement nos chances. Donc, vous imaginez bien que nous n'allons pas laisser filer des points aussi facilement.
Comment comptez-vous procéder pour arracher des points '
Dès le coup d'envoi, on essayera de prendre les choses en main pour non seulement rester dans le match mais aussi pour parvenir à arracher une victoire.
Mais les joueurs adverses pensent la même chose que vous puisqu'ils seront contraints de gagner pour remonter au classement.
D'accord, mais sur le plan psychologique nous sommes mieux préparés qu'eux. Il faut savoir aussi que nous n'aurons rien à perdre dans ce déplacement.
Bien que la JSS soit connue pour être intraitable à domicile mais cela ne semble-t-il pas vous inquiéter '
Pourquoi vous voulez qu'on s'inquiète ' Pas du tout, le groupe est animé d'une grande volonté et c'est ce qui compte le plus.
Lors du dernier match amical, votre équipe n'a pas laissé bonne impression...
Pour cela, je dirai que cette rencontre est tombée à point nommé car elle nous a permis de découvrir nos faiblesses. Mais ces défaillances ont été corrigées depuis, et donc nous allons affronter la JSS avec de meilleures dispositions.
Belkaroui : «Les conditions sont plus favorables pour nous»
«Le match ne sera pas facile, dans la mesure où nous aurons en face un adversaire qui jouera devant son public et qui donc aura à c'ur de confirmer ses bons résultats. De notre côté, nous jouerons avec la ferme intention de confirmer notre bon parcours en championnat. Néanmoins, le fait que nous évoluerons sur le terrain de l'adversaire qui jouera devant son public nous permettra d'entamer la rencontre avec de meilleures dispositions sur le plan psychologique par rapport à notre adversaire. Je veux dire par là que la JSS sera soumise à une plus forte pression, car elle sera contrainte de gagner. Ce qui n'est pas le cas pour nous. Un éventuel match nul est considéré pour nous comme un résultat positif. Partant de là, je dirais que les choses se présentent beaucoup mieux pour nous que pour l'adversaire.»
Jouera, jouera pas,Yaya incertain
«J'attends la décision du médecin»
Karim Yaya n'est pas encore certain de participer à la rencontre contre la JSS. L'international tchadien, qui avait ressenti des douleurs au genou, s'est contenté hier de quelques tours de piste en solo sous l''il du staff médical. Yaya est dans l'expectative et attend avec impatience son rendez-vous avec le médecin, car il ne veut sous aucun prétexte manquer cette rencontre qui s'annonce importante pour son équipe. Le staff technique est aussi inquiet au sujet de la blessure du joueur. Même si celle-ci n'est pas aussi méchante, comme on l'avait cru, Yaya est soumis à un travail spécifique pour qu'il soit prêt pour le match contre la JSS. Interrogé à ce sujet, l'international tchadien nous dira : «J'avais ressenti des douleurs au niveau de la cuisse en début de semaine en cours, mais aujourd'hui je me sens beaucoup mieux. Je dois attendre la décision du médecin pour savoir si je pourrai jouer contre la JSS ou non.» Ainsi, il attendra la décision du médecin du club pour être fixé sur son état de santé, mais aussi sur sa participation pour le prochain match de son équipe contre la JSS prévu ce week-end.
Plus de peur que de mal pour Amada
Légèrement blessé à la cuisse lors de la séance de reprise qui a eu lieu lundi, Amada a repris hier les entraînements avec le groupe. Le milieu de terrain malgache de l'USMH s'est entraîné le plus normalement du monde sans ressentir la moindre douleur et a laissé apparaître une bonne forme. Ce qui nous laisse croire qu'il sera bel et bien parmi le onze demain face aux Sudistes.
Le onze rentrant pas encore connu
L'incertitude demeure concernant le onze qui débutera le match contre la JSS. Le staff technique doit certainement revoir un peu la composante du onze qui affrontera la formation de Béchar. Même si pour l'instant, il n'a encore rien décidé, Charef attendra jusqu'à la dernière minute pour trancher concernant certains postes où l'incertitude demeure encore. En fait, la question concerne l'entrejeu où les absences des deux milieux récupérateurs Hendou et celle probable de Yaya laisseront un vide que le staff technique devra impérativement combler.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)