Blida - A la une


USMB-MC Khemis : Place à la coupe !

USMB-MC Khemis : Place à la coupe !
Naâmani : «L'essentiel est de se qualifier» Abdellaoui : «Je ne connais rien du dopage»
«Les matchs de championnat ont été joués et il ne sert absolument à rien d'y repenser. Vous avez réalisé des résultats après avoir fourni les efforts qu'on attendait de vous et vous n'avez donc rien à regretter. Vous avez, ce vendredi, une superbe occasion de vous racheter et la balle est dans votre camp. Battez-vous et montrez que vous méritez bien mieux que la place que vous occupez au classement !» C'est en substance ce que dira Nasser Akli à ses poulains avant la séance d'entraînement d'avant-hier. Le coach blidéen ajoutera : «C'est certain, il vous faut réagir et il est de votre devoir que de prendre les points en championnat. Avant cela, il y a un match de coupe, vous devez jouer cette rencontre avec toute la volonté voulue. C'est surtout un contrat moral que vous avez signé avec l'USMB et vous aurez à en défendre dignement les couleurs. J'attends de vous, comme les dizaines de milliers de vos supporters, un succès et vous êtes parfaitement capables de gagner.» Pour le coach blidéen, l'heure n'est pas au découragement, mais bien à la mobilisation générale, et, c'est surtout de la confiance que l'entraîneur de Blida veut que ses joueurs accumulent.
Khelladi mis au repos
Pour ce match de Coupe d'Algérie, Khelladi et certains des habituels titulaires seront mis au repos. Ce sera donc le jeune Benmeddour qui sera dans la cage et il a là une superbe occasion pour montrer ce qu'il sait faire.
Que d'absents !
Ils seront pas moins de quatre habituels titulaires à ne pas prendre part au match de cet après-midi. Kerfalli, Manaa et Herida sont blessés. Khelladi a été mis au repos par son coach.
Haddou opérationnel
Le milieu de terrain blidéen, Haddou, n'a pas pris part aux dernières rencontres disputées par son équipe. Sa blessure est maintenant totalement guérie et il a repris les entraînements. Il pourrait faire partie des dix-huit, ce vendredi, face au MCK même s'il est un peu court physiquement.

Naâmani : «L'essentiel est de se qualifier»
Vous vous êtes entraîné régulièrement durant toute la semaine. Cela veut-il dire que vous êtes en pleine forme '
Je suis totalement guéri et ma blessure au genou n'est qu'un mauvais souvenir. Je peux faire tous les gestes voulus et cela sans aucun problème.
Vous serez sûrement, ce vendredi, dans l'équipe qui aura à affronter le MCK. Etes-vous prêt pour ce match '
Tout à fait et je peux vous dire que je suis en pleine forme. Cela dépendra, bien sûr, de mon entraîneur. S'il fait appel à moi pour cette rencontre, je répondrai présent.
Vous serez associé dans l'axe à Hezil. Cela vous convient-il '
Hezil est un défenseur de grande qualité et c'est avec grand plaisir que j'aurais à le côtoyer. Le plus important est d'arriver à marquer des buts et gagner ce match.
Quel jugement portez-vous sur cette équipe du MCK '
Si elle en est à ce stade de la compétition, c'est qu'elle a des qualités à faire valoir. Nous aurons sûrement affaire à une bonne équipe. Je pense personnellement qu'il nous faudrait nous méfier de cette équipe, surtout qu'elle a une belle occasion de briller en tentant d'éliminer une formation de L2. De toutes les façons, ce sera un match capital pour nous. Il est aussi question pour nous de se racheter après les mauvais résultats en championnat.
-
Pourquoi se compliquer la tâche '
Lors de leurs dernières sorties en championnat, les joueurs blidéens se sont compliqués la tâche tous seuls et il serait faux de croire que les coaches de leurs adversaires ont mis en 'uvre des trésors d'imagination en matière de stratégie, pour permettre à leurs équipes d'empocher des points ô combien importants.
La tactique qu'ils ont fait assimiler à leurs joueurs contre Blida était des plus simplistes. Il leur fallait d'abord défendre et encore défendre. Il leur fallait, aussi, taper fort et surtout très loin dans les ballons qui atterrissaient dans leur zone.La maladresse des joueurs blidéens expliquera cette série de mauvais résultats qui leur faire perdre plusieurs places au classement.
D'abord, ne pas encaisser
Il s'agira, avant tout, de ne pas encaisser. Avoir un déficit d'un ou de deux buts, on n'a pas la motivation voulue pour équilibrer les débats et c'est pratiquement sans grande conviction que les attaques seront menées. Akli dira à ses poulains qu'ils auront à être beaucoup plus entreprenants lors des matchs à venir.
L'offensive et rien d'autre
Pour gagner des matchs, il faut marquer des buts et cela ne peut se faire que si l'on se rapproche au maximum du gardien de but adverse. Cela est aussi valable pour ce match de coupe contre un adversaire qui fait figure d'inconnu pour les Blidéens.
Ce n'est pas en restant cantonné dans son camp qu'on marque des buts.
En refusant de jouer ce vendredi, l'USMB a de fortes chances de laisser filer une qualification. Pour cela, la prise d'initiative est indispensable, même si cela comporte des risques. «Qui ne tente rien n'a rien», dit l'adage et on a tout intérêt à s'en inspirer du côté de la ville des Roses.
Ne pas être la surprise de ce premier tour régional !
Cela risque de se vérifier d'une manière cinglante pour cette équipe de Blida qui, en voulant gagner petit, lors de ses derniers matchs, s'en est retournée les mains vides.
En optant pour un système de jeu ultra défensif avec seuls deux attaquants en pointe, le coach blidéen prendrait le risque de priver son équipe des moyens qui lui permettront d'attaquer. Juste devant les quatre défenseurs, il y aura, sans aucun doute, ce vendredi, pas moins de quatre milieux de terrain de métier, dont trois d'entre eux, sont des spécialistes du harcèlement du porteur du ballon adverse et de la récupération. Ces derniers auront à faire leur boulot comme il se doit, c'est-à-dire étouffer dans l''uf, les coups de butoir des attaquants adverses.
Ouznadji réintégré
On se rappelle qu'à la fin du match joué et perdu par les Blidéens contre le RCA, une violente altercation avait opposé Ouznadji à Akli, son entraîneur. Zaïm avait aussitôt réagi, en renvoyant purement et simplement le joueur. Hier après-midi et aprés de nombreuses sollicitations de la part des supporters, Zaïm a décidé de passer l'éponge. Il a informé Ouznadji qu'il devait reprendre les entraînements ce samedi.
Abdellaoui : «Je ne connais rien du dopage»
Même s'il a été totalement innocenté, il reste très affecté, le milieu de terrain blidéen après. Il nous dira ce qui suit : «Je ne connais rien du dopage. Cette histoire m'a beaucoup affecté. Le fait que le deuxième test s'est révélé négatif ne m'a pas surpris. Je voudrais remercier tous ceux qui m'ont encouragé ces derniers jours car cela a été pénible.»




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)