Biskra - Revue de Presse


USB

L?accession en point de mire Le bilan actuel de l?US Biskra est des plus éloquents : 5 victoires, 3 nuls, une défaite face à l?USMH, qui la place en tête du classement avec le PAC. Cette place fait la joie des staffs administratif, technique et surtout des milliers de supporteurs qui, cette saison, souhaitent que leur chère équipe ne lâche pas prise au bon moment, comme les précédentes saisons au profit du CABBA du CSC de l?USC, etc. Dans le volet chiffre, l?US Biskra possède jusqu?à aujourd?hui la meilleure défense avec 3 buts encaissés en 9 rencontres. Il y a de quoi faire des jaloux du côté adverse. Ce qui signifie aussi que le compartiment biskri jouit d?une grande maîtrise, d?une stabilité remarquable et d?une solidité sans faille. Ce côté ne pose pas problème. En revanche, c?est l?attaque qui grince avec 8 buts inscrits en 9 rencontres. Ce qui donne un taux des plus faibles parmi les prétendants (0,88 contre 1,77 pour le PAC et 1,11 pour l?USMH). Et des soucis aux deux staffs. Hadj Houhou Ali, président de l?ASC-USB, en l?absence du président Aymen Kheireddine, dira à ce propos : « C?est vrai, l?attaque nous pose problème pour le moment. Pour y remédier, nous attendons le mercato pour procéder au recrutement de deux attaquants racés, car nous ne voulons en aucun cas rater l?accession cette année. Celle-ci nous fuit depuis des lustres pour des raisons diverses, telles que le mauvais recrutement de joueurs, le mauvais choix des entraîneurs, la suspension du terrain pour une longue période et surtout le manque de moyens financiers. » C?est ce dernier point qui a toujours, selon Hadj Houhou Ali, été abordé avec le nouveau wali de Biskra et le président d?APC. « Le wali m?a assuré qu?il soutiendra l?équipe jusqu?au bout. D?ailleurs, il a sensibilisé certains notables de la ville de Biskra pour qu?ils nous donnent un coup de main et supportent notre cause qui, en réalité, n?est que la leur. Le président d?APC a fait autant et m?a promis qu?il sera toujours à nos côtés. » Même son de cloche chez Abdelkrim Latrache, entraîneur de l?USB depuis deux années, ce qui veut dire que son travail est apprécié par les Biskris. Celui-ci résumera le tout par ces propos : « Nous avons compté sur Aïssoug et Maïdi pour renforcer notre attaque par rapport à la saison passée. Malheureusement, en intersaison, nous n?avons pas pu les recruter. Il faut reconnaître aussi que l?alignement de l?équipe type a été impossible en raison des blessures et des suspensions. Conscient de la faiblesse de notre ligne d?attaque depuis le début de saison, nous nous sommes mis au travail. Je crois que ce travail commence à porter ses fruits. La preuve, nous avons battu l?USMBA par deux buts à zéro. Cela ne veut pas dire que nous n?avons pas besoin d?autres attaquants. Bien au contraire, nous attendons le mercato pour procéder à un recrutement de choix. Autre chose : l?accession n?est pas l?affaire de Latrache ou du président, mais l?affaire de tout le monde. Il faut que le Tout-biskra se mobilise derrière son équipe car, cette année, c?est la bonne. » Souhaitons que son appel soit entendu.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)