Relizane



Une récolte de 300 000 quintaux à l'hectare prévue



Selon les prévisions de la direction des services agricoles, il est attendu que la wilaya de Relizane réalise, au terme de la saison agricole 2019-20, la production de 300 à 350 000 q de pomme de terre à l'hectare, a-t-on appris de Boualem Tridi, directeur des services agricoles de la wilaya de Relizane. Ces prévisions ont été établies sur la base des indices relevés sur le terrain, comme l'a affirmé le chef du service de la production agricole, et le soutien technique au niveau de la même direction, qui a ajouté que la récolte de cette culture se déroulera sur une surface estimée à 900 ha, répartie à travers les différentes régions de la wilaya.S'ajoute à cela la récolte prévue pour la même saison de 45 000 q au niveau des surfaces semées dans les régions de l'Est, telles que les communes de Yellel, de Sidi Sâada et de Sidi Khettab, qui sont limitrophes avec la wilaya de Mostaganem. Le même responsable a indiqué qu'une bonne production est prévue cette année par rapport à la saison agricole écoulée 2018-19, où on a réalisé à la fin de la saison une récolte de 25 000 q de pomme de terre, sur une surface de 900 ha, avec un rendement qui a atteint 200 quintaux à l'hectare. Le désintérêt des agriculteurs de la wilaya pour ce genre de culture est dû, selon ce responsable, à l'interdiction de l'irrigation des surfaces agricoles à partir des oueds, qui demeure la raison principale de la baisse de la production de la pomme de terre à la fin de la saison agricole.
Il est à signaler qu'on a mobilisé tous les moyens humains et matériels pour assurer le succès de cette campagne, qui a débuté au mois de février écoulé, où la direction des services agricoles organise des campagnes de sensibilisation des agriculteurs sur les nouveaux mécanismes mis au point par l'Etat pour développer et promouvoir cette filière agricole, surtout concernant la qualité des semences et les méthodes d'irrigation agricole, en plus de l'engagement à respecter l'itinéraire technique.
Actuellement, les céréaliculteurs entreprennent les opérations de désherbage nécessaires pour améliorer au mieux les rendements à l'hectare. Il s'agit, selon la même source, de mettre tout en ?uvre pour réussir cette campagne, d'autant que la wilaya de Relizane possède toutes les potentialités à cet effet.
Du jamais vu, selon le même responsable, qui impute cette situation aux nombreux dispositifs mis en place par la tutelle pour soutenir cette filière. D'un autre côté, les services compétents de la DSA mettent le paquet pour sensibiliser les céréaliculteurs en organisant des journées de vulgarisation à raison de 3 à 4 journées par semaine.



E. Yacine


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)