Skikda - Revue de Presse


Une catastrophe écologique évitée de justesse

Skikda vient d?éviter, et de justesse, une véritable catastrophe écologique. Et heureusement d?ailleurs, car, selon des sources sûres, n?était l?intervention à temps des éléments de l?unité des garde-côtes implantée aux environs du cap de Fer à l?est, un véritable désastre aurait pollué toute la côte locale. Selon la même source, le cargo algérien Marsat El Hajaje transportant une grande quantité de produits chimiques très dangereux à l?état liquide, dont notre source a refusé de communiquer la nature, s?était trouvé en difficulté au moment où il tentait de franchir le cap de Fer pour regagner le port de Annaba durant la nuit de samedi à dimanche. Se trouvant dans l?impossibilité totale de naviguer, le cargo en plein tempête entra alors en contact avec les garde-côtes pour demander du secours. Alertés, ces derniers engageront de suite une opération de guidage à distance à partir de 21 h qui sera dirigée par le commandant de l?unité des garde-côtes et le PDG de l?entreprise portuaire de Skikda. Selon notre source, la nature dangereuse des produits chimiques liquides que contenait le cargo ainsi que le fait de naviguer à contre-courant dans des situations très défavorables ont fait que cette opération dure plus de quatre heures. Il fallait d?abord assurer la réussite de l?opération et éviter toute surprise. Finalement, ce n?est que vers 1 h du matin que l?opération prit fin en ramenant à bon port le Marsat El Hajaje au grand soulagement de tous.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)